Podcast : EnVision, une mission spatiale pour réinventer Vénus

Jumelle de la Terre, presque née au même endroit, Vénus a connu un destin bien différent de la Terre... Qu'est-ce qui a fait dérailler son climat ? A-t-elle possédé des océans ? Est-elle toujours géologiquement active ? Une équipe internationale propose d'envoyer une nouvelle sonde vers notre voisine : EnVision.
Vénus, jumelle infernale de la Terre, demeure un mystère à bien des égards... Avec son épaisse couche de nuages qui masque en permanence sa surface, sa lente rotation rétrograde de 243 jours terrestres, sa température de 460°C au sol, difficile de croire – comme le soupçonnent les scientifiques – qu’elle a peut-être un jour ressemblé à la Terre... Qu’est-ce qui aurait fait dérailler le climat de Vénus ?

Pour répondre à cette question, une équipe internationale propose d'envoyer une nouvelle sonde vers notre voisine. Actuellement en compétition à l'Agence spatiale européenne pour un lancement au début des années 2030 à bord d'une fusée Ariane 6, la mission EnVision devra déterminer si des volcans sont encore actifs sur Vénus, si la planète...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le chantier du Thirty Meter Telescope à nouveau bloqué à Hawaï

    Plusieurs centaines de manifestants empêchent le début de la construction du télescope de 30 m américain, dont les travaux devaient se poursuivre à partir du 15 juillet 2019.

  • L’Inde reprogramme le lancement de sa sonde lunaire Chandrayaan-2

    Un incident technique l’ayant clouée au sol le 14 juillet 2019, la mission lunaire Chandrayaan-2 devrait finalement décoller lundi 22 juillet. Son rover doit permettre à l’Inde de devenir la quatrième nation à s’être posée sur la Lune.

  • SpaceX expose les raisons de l’explosion de sa capsule Dragon

    Le 20 avril 2019, la capsule Dragon de SpaceX explosait lors de tests au sol. Depuis, aucune information n’avait filtré sur les causes de cet échec. L’annonce a eu lieu le 15 juillet que la fuite d’un composant aurait provoqué une réaction en chaîne à l’origine du désastre. De quoi remettre en cause l’envoi d’astronautes sur l’ISS, prévu pour la mi-septembre…