Planètes

Le vol d'Ingenuity reporté au 14 avril au plus tôt

Une anomalie constatée lors du test de rotation à grande vitesse des pales d'Ingenuity conduit les ingénieurs du JPL à reporter une nouvelle fois son premier vol.

Jeff Delaune : « Ingenuity est prêt à décoller sur Mars »

Il est le seul Français a avoir participé au développement d’Ingenuity. A quelques heures du vol historique de l’hélicoptère martien, Jeff Delaune, ingénieur au Jet Propulsion Laboratory, partage son aventure avec les lecteurs de Ciel & Espace.

La pureté de la comète Borisov dévoilée grâce à sa chevelure et ses poussières !

Avant d’arriver près du Soleil, la comète extrasolaire Borisov n’aurait probablement jamais croisé le chemin d’une autre étoile. C’est précieux pour comprendre la composition de son système planétaire d’origine.

Le drone Ingenuity prêt pour son premier vol sur Mars

Deux nouveaux séismes martiens détectés par Insight

La sonde américaine Insight a perçu les signaux de deux séismes provenant de la fosse de Cerberus, une région qui avait déjà produit d’autres secousses telluriques récemment.

La Grande Tache rouge de Jupiter cannibalise des tempêtes pour survivre

Des observations étonnantes expliquent la longévité de la Grande Tache rouge à la surface de Jupiter. Malgré sa diminution, l’immense anticyclone subsiste en absorbant des tempêtes plus petites.

Le rover martien Curiosity prend la pose devant le mont Mercou

Astéroïde Apophis : la menace d’impact écartée pour au moins un siècle

De nouvelles mesures radars ont permis d’affiner la trajectoire d’Apophis, un astéroïde géocroiseur de 350 m découvert en 2004. Le petit risque d’impact avec la Terre qui existait encore pour 2068 est écarté.

Et si l’astéroïde interstellaire Oumuamua était couvert d’azote glacé ?

Une nouvelle hypothèse explique la nature d’Oumuamua. L’astéroïde venu d’en dehors du Système solaire serait constitué d’azote solide. Il s’agirait alors d’un fragment d’exoplanète glacée.

Interview du planétologue William Hartmann : « La thèse du grand bombardement tardif s’effondre »

La majorité des astronomes abandonne aujourd’hui l’idée d’un bombardement cataclysmique de météorites survenu il y a 3,9 milliards d’années. Comment a-t-on cru à ce « grand bombardement tardif » ? Le planétologue William Hartmann, l’un de ses tout premiers détracteurs, nous le raconte.