Podcast : Des Terres qui basculent !

Les formations géologiques à la surface des exoplanètes synchrones se déplacent en permanence ! Cet étrange effet, prédit par le planétologue Jérémy Leconte, pourrait avoir des conséquences sur l'habitabilité de certains mondes récemment découverts. Interview.
C'est une bien étrange propriété des exoplanètes que vient de mettre en évidence l'astrophysicien Jérémy Leconte dans un article paru récemment dans la revue Nature Geoscience.

Les exoplanètes rocheuses synchrones – celles qui tournent sur elles-mêmes à la même vitesse qu'elles tournent autour de leur étoile, comme la Lune autour de la Terre – ne présenteraient pas toujours la même surface à leur étoile comme on le pensait jusqu'ici. Elles se réorienteraient constamment, conduisant à un déplacement permanent et global de leurs formations géologiques.

Ce mécanisme dont personne ne tenait compte jusqu'à présent pourrait avoir des conséquences décisives sur le climat des exoplanètes, et donc sur leur habitabilité...

Avec Jérémy Leconte,
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Rencontre avec James Lequeux

    Né en 1934, tour à tour directeur de l'observatoire de Nançay puis de Marseille, et désormais autour d'ouvrage d'histoire des sciences, James Lequeux est un grand témoin de l'évolution de l'astronomie. Nous le recevons à l'occasion de la parution de son dernier ouvrage : « Astronomie, à la conquête de l'Univers ».

  • Participez à notre prix du livre d'astronomie

    Auteurs, éditeurs : vous avez jusqu'au 21 janvier 2019 pour postuler à l'un des deux prix que Ciel & Espace décerne chaque année. Abonnés au magazine : une place vous est réservée dans le jury ! Voici comment faire pour participer.

  • Votre couverture préférée en 2018 : "De la Terre à la Lune"

    Vous avez voté : c'est finalement la couverture de notre numéro de novembre/décembre qui recueille la majorité de vos suffrages en 2018. Le splendide cliché réalisé par l'équipage d'Apollo 8 il y a cinquante ans n'a rien perdu de sa magie !