Un rover chinois en route vers Mars

Crédit : CNSA
Lancement réussi pour Tianwen-1. La mission chinoise vers Mars, composée d’un orbiteur et d’un rover de 240 kg, a été expédiée vers la planète rouge ce 23 juillet 2020 par une fusée Longue Marche 5.

La première sonde interplanétaire chinoise s’est envolée ce 23 juillet 2020 vers la planète Mars, qu’elle atteindra en février 2021. Un succès bienvenu pour la fusée Longue Marche 5 qui, après un échec en 2017, avait réussi son vol de qualification le 5 mai 2020.

Très ambitieuse, la mission Tianwen-1 consiste à placer une sonde sur orbite martienne, à déposer un atterrisseur sur la planète rouge après deux mois de reconnaissance, puis à y déployer un rover. Une séquence que la Nasa – seule agence spatiale à être parvenue à rouler sur Mars – aura mis vingt-cinq ans à mettre au point.

Un héritier des rovers lunaires

La mission nominale du rover de 240 kg, qui hérite de l’expérience acquise sur les rovers lunaires Yutu et Yutu 2, est de trois mois. Il est équipé de six instruments scientifiques, dont une caméra laser très similaire à l’instrument ChemCam du rover américain Curiosity, qui avait été développée notamment en France. L'astrophysicien Sylvestre Maurice, de l'IRAP, est d'ailleurs scientifique associé à la mission de l’instrument chinois.

L’orbiteur de Tianwen-1, lui, devrait scruter Mars pendant au moins deux ans avec ses deux caméras, son radar qui sondera la première dizaine de mètres sous la surface, son spectromètre infrarouge (pour cartographier la composition chimique du sol) et ses instruments étude de l’environnement spatial de la planète.

Prochain lancement vers Mars le 30 juillet

Après celui de la sonde émiratie Hope le 19 juillet, l’envol de Tianwen-1 est le deuxième lancement réussi de la ruée vers Mars de cet été 2020. Très attendu, celui du rover américain d’une tonne Perseverance doit avoir lieu le 30 juillet prochain.

 

À découvrir en kiosque cet été ou sur notre boutique en ligne

• Débuter en astronomie, avec une carte du ciel et de la Lune

Ciel & espace n°572 : Les 12 énigmes pour le 21e siècle

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Au télescope, observez Valles Marineris sur la planète Mars !

    La planète Mars est maintenant au plus près de la Terre. Cette configuration exceptionnelle va durer pendant tout le mois d’octobre. Alors profitez-en pour l’observer au télescope. Même un instrument de diamètre relativement modeste permet de voir de beaux détails.

  • Des doutes sur la découverte de phosphine dans les nuages de Vénus

    De la phosphine a-t-elle vraiment été détectée sur Vénus ? Tandis que certains astrophysiciens débattent de son hypothétique origine biologique, d’autres — qui se sont penchés en détail sur les données — doutent carrément de sa présence. Le survol de Vénus par la sonde Bepi-Colombo, le 15 octobre 2020, peut-il trancher le débat ?

  • Retour sur la Lune en 2024 : la Nasa précise son calendrier

    La Nasa entend poser à nouveau des hommes sur la Lune, et pour la première fois une femme, à l’horizon 2024. L’agence américaine vient de dévoiler le rétroplanning de son ambitieux programme, nommé Artémis