La face cachée de la Lune à 130 km, par Artemis 1

Crédit : Nasa
La capsule Orion de la mission Artemis 1 a survolé la face cachée de la Lune le 21 novembre. Ses caméras de navigation ont produit des clichés assez résolus de la surface lunaire.
Un demi-siècle après les photographies argentiques prises par les astronautes d’Apollo, les images de la face cachée de la Lune obtenues en mode automatique depuis la capsule Orion d’Artemis 1 font un drôle d’effet. Elles sont résolues, certes, et montrent de nombreux détails. Mais elles sont aussi surexposées par endroits. Les différences de brillance sur le sol de notre satellite en sont la cause. Et aussi, le fait qu’il s’agit de caméras de navigation, dont le temps d’exposition n’a visiblement pas été adapté au sujet photographié. Mais elles constituent le témoignage qu’un vaisseau conçu pour des humains a retrouvé le chemin de la Lune 50 ans moins un mois après Apollo 17. Un survol rapproché de la face cachée Pour sa manœuvre d’insertion sur une
Un demi-siècle après les photographies argentiques prises par les astronautes d’Apollo, les images de la face cachée de la Lune obtenues en mode automatique depuis la capsule Orion d’Artemis 1 font un drôle d’effet. Elles sont résolues, certes, et montrent de nombreux détails. Mais elles sont aussi surexposées par endroits. Les différences de brillance sur le sol de notre satellite en sont la cause. Et aussi, le fait qu’il s’agit de caméras de navigation, dont le temps d’exposition n’a visiblement pas été adapté au sujet photographié. Mais elles constituent le témoignage qu’un vaisseau conçu pour des humains a retrouvé le chemin de la Lune 50 ans moins un mois après Apollo 17.

Un survol rapproché de la face cachée Pour sa manœuvre d’insertion sur une
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous