Le module lunaire d’Apollo 10 est toujours dans l’espace, un astronome est sur sa piste

Crédit : Nasa
Nick Howes, astronome anglais, a peut-être retrouvé le dernier module lunaire ayant échappé à la destruction au cours du programme Apollo. L’engin, de 4 m de diamètre, gravite comme un astéroïde autour du Soleil. Mais il faudra encore attendre quelques années, quand il se rapprochera de la Terre, avant de confirmer si l’objet repéré est bien le module Snoopy qui a servi lors de la mission Apollo 10.
C’est sans doute l’une des plus intéressantes épaves de l’espace : depuis le mois de mai 1969, le module lunaire d’Apollo 10 erre quelque part en orbite autour du Soleil. Contrairement à tous les autres LM (pour Lunar Module), Snoopy — c’est le nom que lui avait donné l’équipage — n’a pas été détruit. Alors que Spider, le premier LM piloté lors de la mission Apollo 9, s’est désintégré dans l’atmosphère terrestre, et que tous les autres ont fini désintégrés par des impacts volontaires sur la Lune, celui-ci a simplement été envoyé en orbite solaire. Du moins, son étage supérieur, à bord duquel les astronautes Tom Stafford et Gene Cernan, après s’être approchés à 14 km de la surface lunaire, ont rejoint John Young, qui pilotait de module de commande...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Espace et gastronomie : la bonne recette pour nourrir les astronautes

    L’alimentation spatiale est passée du tube d'aliments aux plats de fête concoctés par des chefs étoilés. Primordiale pour la santé physique et psychologique des équipages, la nourriture devra à l'avenir être en partie produite à bord par les astronautes partis pour de longues missions. Après la cuisine de l'espace, la cuisine dans l'espace ?

  • Eclipse partielle de Lune le 16 juillet !

    Lorsque la Pleine Lune émerge de l’horizon est, ce 16 juillet 2019, elle ne reste pas longtemps ronde pour les observateurs de la France métropolitaine. Rapidement, elle entre dans l’ombre de la Terre pour une belle éclipse partielle observable pendant toute la première partie de nuit !

  • Pourquoi les fusées attirent la foudre quand elles décollent

    À presque 50 ans d’écart, deux fusées ont été frappées par la foudre au décollage. Cette mésaventure, survenue le 27 mai 2019 à une Soyouz russe, s’est terminée sans conséquence. Tout comme Apollo 12, le 14 novembre 1969. Pourtant, cela n’est pas sans danger.