« Cold case » : Apollo 14, l’exploration lunaire qui a fini en « procès »

Alan Shepard extrait un carottage de sol d’une profondeur de 1 m. © Nasa
Début février 1971, lors de la mission Apollo 14, Shepard et Mitchell ont été les premiers à s’aventurer loin du LM en quête de précieuses roches lunaires. Mais la postérité sera dure avec eux : mal préparés, désinvoltes, ils auraient manqué l’exploration d’un site jugé crucial sur le plan scientifique. Était-ce vraiment le cas ? Nous rouvrons le dossier 50 ans après.
« Des miles, des miles et des miles… » En direct à la télévision ce 6 février 1971, la voix d’Alan Shepard parvient jusque sur la Terre après un voyage à travers l’espace de 389 000 km. Et les téléspectateurs ont pu voir, la seconde d’avant, sur une image en couleur, mais floue, le plus célèbre des astronautes américains taper une balle de golf à l’aide d’un fer 6 qu’il a fixé au bout de l’outil de collecte d’échantillons. En regardant sa balle fendre le ciel sans atmosphère de la Lune et filer au loin, l’astronaute est fier de son coup. D’où son commentaire dépourvu de modestie laissant entendre que la balle est partie à des kilomètres... Cette séquence filmée, très populaire, continue de faire le tour du monde sur YouTube. Mais elle
« Des miles, des miles et des miles… » En direct à la télévision ce 6 février 1971, la voix d’Alan Shepard parvient jusque sur la Terre après un voyage à travers l’espace de 389 000 km. Et les téléspectateurs ont pu voir, la seconde d’avant, sur une image en couleur, mais floue, le plus célèbre des astronautes américains taper une balle de golf à l’aide d’un fer 6 qu’il a fixé au bout de l’outil de collecte d’échantillons. En regardant sa balle fendre le ciel sans atmosphère de la Lune et filer au loin, l’astronaute est fier de son coup. D’où son commentaire dépourvu de modestie laissant entendre que la balle est partie à des kilomètres...

Cette séquence filmée, très populaire, continue de faire le tour du monde sur YouTube. Mais elle
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • A observer : Callisto joue avec l’ombre de Jupiter le 30 septembre

    C’est une éclipse partielle d’un type extrêmement rare que les amateurs peuvent tenter de suivre le vendredi 30 septembre au matin : le satellite Callisto vient flirter avec l’ombre de Jupiter. Le phénomène est si rare que les logiciels en perdent leur latin ! Pour en avoir le cœur net, nous vous invitons à l’observer.

  • La sonde DART a percuté l’astéroïde Dimorphos

    Les images sont spectaculaires. Et elles ont été diffusées en direct : la sonde américaine DART s’est approchée de sa cible à 23000 km/h en prenant des photos de plus en plus rapprochées. Jusqu’à l’impact, provoqué pour mesurer la déviation qu’il est possible d’induire sur un astéroïde.

  • Philippe Baptiste, président du Cnes : « Il faut réguler les activités sur la Lune »

    S’accorder sur l’exploration de la Lune, collaborer avec d’autres agences spatiales que sont les États-Unis ou la Chine, mais aussi développer des programmes qui nous sont propres : le président du Cnes détaille la voie de l’agence spatiale française.