Vidéo : la mission Apollo 16 racontée par l’astronaute Charlie Duke

A 36 ans, en avril 1972, Charlie Duke a marché sur la Lune. Il est le dixième humain à avoir foulé le sol de notre satellite naturel. Cinquante ans plus tard, il raconte son voyage extraordinaire dans une vidéo exclusive.

Il y a tout juste 50 ans, la mission Apollo 16 s’envolait vers la Lune. À son bord, John Young, Ken Mattingly et Charlie Duke allaient explorer les hauts plateaux de Descartes, à quelques centaines de kilomètres au sud de l’endroit où, moins de trois ans auparavant, Neil Armstrong et Buzz Aldrin avaient pour la première fois marché sur l’astre des nuits.

Charlie Duke, au festival Explor’espace en novembre 2021 au Beffroi de Montrouge. © C&E/AFA

Pour se remémorer l’évènement, rien de mieux que le témoignage de ce voyage extraordinaire par l’un de ses acteurs en personne : Charlie Duke. L’astronaute était à Montrouge, en novembre 2021, pour le festival Explor’Espace organisé par Ciel & Espace et l’Association française d’astronomie. À cette occasion, il a donné une conférence unique d’une heure sur la mission Apollo 16. La vidéo de celui qui reste le plus jeune homme à avoir marché sur la Lune (36 ans à l’époque) est désormais en ligne. Pour tous ceux qui n’avaient pas pu y assister et pour tous les autres.

Le récit complet d’Apollo 16 à lire dans Ciel & Espace

Pendant trois jours, en compagnie de John Young, Charlie Duke n’a pas fait que marcher sur la Lune. Au cours de trois longues excursions en scaphandre, il a parcouru des kilomètres en véhicule tout terrain, gravi des montagnes, creusé le sol et foré le régolite pour arracher les secrets de son origine à la Lune mais aussi à la Terre (articles à lire dans Ciel & Espace n°582).

Il nous livre ses souvenirs au cours d’une conférence mémorable.

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.