LRO photographie Odysseus couché sur la Lune

Crédit : Nasa/LRO
L’atterrisseur de la mission IM-1 est bel et bien sur la Lune, à environ 300 km du pôle Sud. Mais il est couché sur le flanc, comme en atteste une photo prise depuis l’orbite par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO).

Les atterrissages chaotiques semblent être le propre des sondes lunaires modernes. Après la mission japonaise SLIM, qui a fini la tête dans le régolite le 19 janvier 2024, l’américaine Odysseus, de la société privée Intuitive Machines, s’est couchée sur le flanc le 23 février. En cause : une vitesse latérale trop forte (1 m/s) et une vitesse de descente trois fois plus élevée que prévu (3 m/s au lieu de 1 m/s). Résultat, les pieds du module de 4,3 de hauteur ont « trébuché » sur le sol lunaire et l’engin s’est renversé. Bien qu’il soit en état de marche, sa position limite ses capacités à effectuer sa mission.

 

Disponible sur notre boutique web et en kiosque (où le trouver ?)

Les aurores boréales, dossier spécial du Ciel & espace 593

Odysseus vu depuis l’orbite

Mais pour en avoir le cœur net, il fallait une image. C’est chose faite grâce à l’infatigable sonde Lunar Reconnaissance Observer (LRO) qui gravite autour de la Lune depuis 2009 et qui peut produire des clichés de la surface avec une résolution maximale de 30 cm/pixel. Le 22 février, LRO est passée au-dessus du site d’atterrissage et a photographié Odysseus. Même si l’engin est petit sur le cliché, son apparence allongée confirme qu’il est sur le flanc. Les responsables de la mission avaient envisagé la possibilité que ses pieds aient heurté un rocher, ce qu’il l’aurait déséquilibré. Mais sur l’image, rien ne semble accréditer cette idée. La zone est libre de rochers de plus de 1 m de diamètre.

Atterrissage imprécis

Cette image donne la localisation du site d’atterrissage : 80,13° S et 1,44° E et à 2579 m d’altitude par rapport au niveau moyen sur la Lune. Selon la société Intuitive Machines, cela se situe à moins de 1,5 km de l’endroit initialement visé, ce qui constitue un échec relatif en termes d’atterrissage de précision. Pour mémoire, la meilleure performance en la matière reste celle d’Apollo 14 en 1971, posé à moins de 50 m du lieu choisi.

La sonde d’Intuitive Machines s’est posée sur la Lune à plus de 80° S. Sa position est matérialisée par un cercle bleu. © LROC Quickmap.

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le JWST plonge dans les volutes de la galaxie du Cigare

    Le télescope spatial James Webb livre une vue plongeante au cœur de la galaxie M82 et dévoile une intense activité stellaire.

  • Au cœur de la nuit de l'étoile

    Lundi 8 avril 2024, une éclipse totale de Soleil a traversé le Mexique, les États-Unis et le Canada malgré une météo incertaine.

  • Fin de matinée sur Mars

    Le rover Perseverance poursuit sa route qui l’amène à quitter progressivement le cratère Jezero, où il s’est posé voici plus de trois ans. Le paysage autour de lui est de plus en plus escarpé, comme le montre cette vue prise le 26 mars 2024.