Le survol d'Ultima Thule par New Horizons est un succès !

Alan Stern félicite Alice Bowman. © Nasa
L'université Johns Hopkins vient de recevoir le signal de la sonde New Horizons confirmant que le survol de l’astéroïde s'est bien passé.

« Nous avons un vaisseau en bonne santé, et nous venons d'accomplir le survol le plus lointain jamais effectué. Nous sommes prêts pour la transmission des données scientifiques », vient de déclarer Alice Bowman, responsable des opérations de la sonde New Horizons. Alan Stern, responsable de la mission, est immédiatement venu la féliciter.

La tension était palpable à mesure que l'équipe au sol recevait la confirmation du bon fonctionnement des différents systèmes de la sonde américaine. Ces données sont arrivées au compte-gouttes pendant environ 10 minutes, en raison de la distance de la sonde et de la faible puissance de 15 W de son antenne et son débit de seulement 1000 bit/s.

Ci-dessous, la confirmation du statut de la sonde par Alice Bowman et la liesse qui a suivi dans la salle de contrôle et dans l'auditorium de l'université Johns Hopkins :

La première image résolue est téléchargée 2 heures plus tard, et devrait être rendue publique le 2 janvier 2019. En attendant, nous découvrons une image peu résolue, car prise avant le survol. 

Ultima Thulé, vu par New Horizons quelques heures avant son survol. © Nasa/JHUAPL/SwRI

Sur la photo à basse résolution de l’objet transneptunien, on devine une forme allongée d’environ 35 km. Il est possible que l’astre soit constitué de deux corps très rapprochés tournant l’un autour de l'autre, ou bien de deux corps en contact. À moins qu'il ne ressemble à la comète Churyumov-Gerasimenko... Les photos les plus résolues prises lors du survol, et dont la première doit arriver le 2 janvier 2019 en fin de journée (vers 20 h en France), permettront de trancher. Sur une série de trois images réalisées avant la rencontre, les scientifiques ont établi que 2014 MU69 (c'est le nom officiel d’Ultima Thulé) tournait sur lui-même assez lentement, selon une période de 15 à 30 heures, selon les modèles choisis.

 

Pour en savoir plus sur Ultima Thule et la mission New Horizons :

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte : Deux cataclysmes stellaires ont ensemencé le futur Soleil et ses planètes

    Comment sont apparus l’or, le platine, l’uranium et autres éléments chimiques si précieux sur notre planète ? Deux études récentes précisent leur origine. Deux types d’épisodes violents survenant en fin de vie des étoiles sont notamment le creuset de ces éléments lourds : les novae et la fusion d’étoiles à neutrons.

  • C’est la saison des nuages étranges !

    En juin et juillet, les longs crépuscules d’été réservent souvent une surprise : l’apparition d’étonnants nuages luminescents dans un ciel déjà sombre. Ces formations spectaculaires semblent surtout survenir en période de minimum d’activité solaire, et chacun peut les observer.

  • Enquête : Investir dans la météorite est-il un bon filon ?

    Encore récent, le marché de la météorite se développe rapidement. Acheter un caillou venu de l’espace peut être financièrement intéressant à condition de savoir bien le choisir, d’y mettre les moyens, d’être patient. Et de pousser la porte d’un tout petit monde aux règles bien établies.