Reportage : la Nasa piste la cible de New Horizons sous le ciel de Dakar

Cathy Olkin, de la Nasa, avec le Sénégalais Souleyman Gueye et l’Américain Jack Jewell. © C&E
Le 1er janvier 2019, la sonde New Horizons, qui a visité Pluton en 2015, a un nouveau rendez-vous : l’astéroïde 2014 MU69. Est-ce un objet double ? Pour le savoir, une équipe de la Nasa s’est rendue au Sénégal pour suivre l’occultation d’une étoile par le petit astre. Une mission cruciale pour préparer le survol.
En ce 1er août 2018, Dakar est écrasée par un soleil de plomb. L’atmosphère chaude et humide contraste avec l’air conditionné de la salle de réception du luxueux palais présidentiel. Ce jour-là, le chef de l’État Macky Sall accueille une quarantaine d’astronomes américains et français, et une vingtaine d’astronomes amateurs et universitaires sénégalais. Ils sont accompagnés par l’ambassadeur des États-Unis, deux représentants de l’ambassade de France et Mary Teuw Niane, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation du Sénégal. À l’évidence, il se trame ici un événement d’importance. 

L’astéroïde 2014 MU69, nouveau but de New Horizons Cette armée d’observateurs est coordonnée par Marc Buie, du South West...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Fin de parcours pour les fusées russes Proton

    La Russie va mettre fin à la production de ses lanceurs Proton, conçus dans les années 1960 et qui avaient notamment servi à satelliser les stations Saliout ainsi que les modules de la station Mir ou encore de l’ISS.

  • Découverte d’eau sur l’exoplanète K2-18b… mais pas d'eau liquide

    Pour la première fois, des chercheurs ont détecté de l’eau dans l’atmosphère d’une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile. Mais attention, cette eau n’est probablement pas liquide. Et la planète en question, K2-18b, est loin d’être une jumelle de la Terre.

  • Les astronomes traquent la première comète interstellaire

    Alerte ! La première comète venue d’un autre système planétaire pourrait bien avoir été découverte. Dans l’attente de nouvelles nuits d’observation pour en préciser la trajectoire et confirmer qu’elle provient de l’extérieur du Système solaire, l’engouement pour l’objet baptisé provisoirement C/2019 Q4 est total.