Le rover indien de la mission Chandrayaan-3 roule sur la Lune

Le Rover Pragyan sur la Lune en bas de la rampe de l'atterrisseur de Chandrayaan-3 © ISRO
L’astromobile de la mission indienne Chandrayaan-3 a effectué ses premiers tours de roue sur le sol de notre satellite naturel.

Tout roule pour la mission indienne Chandrayaan-3. Dans la matinée du 25 août, l’agence spatiale indienne ISRO a diffusé le film de la descente de son petit rover sur la Lune. L’engin baptisé Pragyan (signifiant « sagesse » en sanskrit) est descendu le long d’une rampe déployée par l’atterrisseur Vikram, qui s’était posé en douceur deux jours plus tôt. Éclairant de biais, les rayons du Soleil projettent son ombre sur le sol de notre satellite naturel.

Descente du rover Pragyan le long d'une rampe © ISRO

D’une masse de 26 kg pour 90 cm de long, l’astromobile progresse sur six roues. Pragyan est doté sur son flanc d’un panneau solaire vertical, car il se trouve près du pôle Sud. Sa mission doit durer une journée lunaire, l’équivalent de deux semaines sur Terre. Avant tout qualifié de démonstrateur technologique, Pragyan a pour objectif de prouver qu’il est capable d’arpenter la surface poudreuse de la Lune. Il est également doté de deux spectroscopes afin d’analyser la composition des roches.

Tentatives lunaires

Parmi les récentes tentatives d’atterrissages sur la Lune, la réussite de Chandrayaan-3 succède à deux échecs récents : celui de la mission privée Hakuto-R en avril 2023, puis de la mission russe Luna-25 la semaine dernière. Plus tôt, le 6 septembre 2019, l’Inde avait elle-même connu un crash dans le cadre de la mission Chandrayaan-2. De son côté, l’Agence spatiale japonaise s’apprête à lancer Slim en direction de la Lune.

 

Le Ciel & espace 590 disponible sur notre boutique web et en kiosque (où le trouver ?)

Matière noire, énergie sombre : comment elles ont fait basculé le destin de l’Univers

Le magazine Ciel & espace n°590. © C&E

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Des aurores boréales illuminent la nuit de façon spectaculaire

    Le 10 mai, dès la fin du crépuscule, des aurores boréales ont été visibles de façon spectaculaire depuis toutes les régions de France. Profitant d'un ciel parfaitement dégagé, de nombreuses personnes ont pu les admirer pendant de longues minutes. Notre collaborateur Emmanuel Beaudoin a saisi le phénomène en photo depuis les bords de la Loire.

  • Zoom inédit dans la Tête de Cheval

    Le télescope spatial James Webb vient de réaliser l’image la plus détaillée à ce jour d’une portion de la nébuleuse de la Tête de Cheval, dans la constellation d’Orion.

  • Un petit haltère sous l’œil du télescope Hubble

    Pour fêter sa 34e année en orbite, le télescope Hubble a été pointé vers Messier 76, une nébuleuse planétaire aussi connue sous le nom de nébuleuse du Petit Haltère (Little Dumbbell Nebula), située à 3400 années-lumière de la Terre.