La capsule Starliner de Boeing revient sur Terre après un vol d’essai réussi

Crédit : Nasa/Bill Ingalls
Un nouveau vaisseau privé américain va pouvoir entrer en service pour acheminer des astronautes vers la Station spatiale internationale. Après son vol sans équipage réussi, la capsule CST-100 Starliner de Boeing semble prête.

Enfin ! La société Boeing et la Nasa peuvent pousser un ouf de soulagement : le 25 mai aux Etats-Unis, la capsule CST-100 Starliner est revenue sur Terre sans problème après quelques jours en orbite, amarrée à la Station spatiale internationale (ISS). Il était 16 h 49, heure locale (0 h 49 le 26 mai en France), quand le vaisseau spatial sans équipage s’est posé en douceur dans le désert du Nouveau Mexique, soutenue par trois parachutes parfaitement déployés. Cet atterrissage met un terme aux déboires et retards subis par le constructeur américain Boeing dans le développement de son vaisseau destiné à effectuer la navette entre la Terre et l’orbite basse. En effet, après un échec partiel en décembre 2019, une autre tentative de lancement avait dû être repoussée en juillet 2021.

Vers un premier vol habité

Cette fois, après un lancement réussi le 20 mai 2022, puis un amarrage à l’ISS, le retour sur Terre, une phase a priori maîtrisée depuis le 22 décembre 2019, s’est donc bien déroulé. Quelques dysfonctionnements mineurs ont émaillé le vol (défaillance de deux propulseurs d’appoint, et problème technique sur le dispositif d’amarrage) mais cela n’a pas empêché Bill Nelson, l’administrateur de la Nasa, de qualifier ce test de « d’étape majeure et réussie dans l’optique de permettre plus de missions spatiales humaines vers la Station spatiale internationale à bord d’engins américains, depuis le sol américain ».

Ce succès ouvre donc enfin la voie aux vols habités vers l’ISS, au même titre que ceux effectués par Space X avec sa capsule Crew Dragon. Un premier vol habité pourrait intervenir avant la fin de 2022.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Curiosity sillonne Mars depuis 10 ans !

    Depuis les pentes du mont Sharp, le rover américain envoie une image saisissante qui couronne un périple extraordinaire sur le sol martien. Une sorte de petit cadeau d’anniversaire dont l’esthétique ne doit pas faire oublier les découvertes scientifiques accomplies.

  • Le télescope James Webb s’offre une roue de chariot

    Une nouvelle image du télescope spatial James Webb a été rendue publique : celle de la galaxie ESO 350-40, mieux connue comme la Roue de Chariot en raison de sa forme évocatrice.

  • Nouveaux dômes sous le ciel de La Silla

    L’observatoire européen de La Silla, au Chili, s’enrichit de nouvelles coupoles : celles du réseau de télescopes BlackGEM, photographiées ici sous la Voie lactée et le Grand Nuage de Magellan.