Juno voit la surface de Io changer

Le satellite Io. © Nasa
La sonde de la NASA Juno vient de délivrer l’image la plus résolue du satellite de Jupiter Io depuis le début de sa mission.

Lors de son survol du 15 octobre 2023, la sonde américaine Juno est passée à proximité du satellite Io. Souvent surnommée “le satellite pizza” en raison de son aspect haut en couleurs, cette lune de Jupiter connait une intense activité volcanique. Un tel corps de 3643 km devrait être inerte ; il a eu le temps de refroidir depuis la formation du Système solaire il y a 4,5 milliards d’années.

Mais Io navigue tellement près de Jupiter que la planète géante malaxe sans cesse le satellite comme une boule de relaxation, en utilisant la main invisible qu’est la gravitation. Io navigue 421 000 km de Jupiter, c’est-à-dire une distance comparable à celle de la Terre à la Lune. On note déjà sur Terre les effets de marée de la Lune. Songez que Jupiter est 26 000 fois plus massive que notre satellite naturel !

Avec 150 volcans actifs connus, la surface de Io change rapidement. Comme le montre cette vue infrarouge obtenu par la sonde Juno.


Des modifications sont visibles à l’échelle d’une vie humaine. Ainsi si on compare aux photos obtenues par les sondes Galileo dans les années 1990 et Voyager en 1979, on peut identifier quelques terrains modifiés par l’activité volcanique sur cette nouvelle image (flèches rouges ci-dessous).


Cette vue de Io est importante à ce titre. C’est la plus résolue obtenue depuis plus de 20 ans. Il faut souligner que ces données ont été obtenues avec la caméra Junocam, installée au départ pour faire participer le public. On voit que finalement elle produit des données scientifiques d’importance.

 

Le Ciel & espace 591 disponible sur notre boutique web et en kiosque (où le trouver ?)

Exoplanètes : ce que révèlera leur atmosphère

Ciel & espace n°591

Au sujet de la mission Juno, lire aussi :

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Des aurores boréales illuminent la nuit de façon spectaculaire

    Le 10 mai, dès la fin du crépuscule, des aurores boréales ont été visibles de façon spectaculaire depuis toutes les régions de France. Profitant d'un ciel parfaitement dégagé, de nombreuses personnes ont pu les admirer pendant de longues minutes. Notre collaborateur Emmanuel Beaudoin a saisi le phénomène en photo depuis les bords de la Loire.

  • Zoom inédit dans la Tête de Cheval

    Le télescope spatial James Webb vient de réaliser l’image la plus détaillée à ce jour d’une portion de la nébuleuse de la Tête de Cheval, dans la constellation d’Orion.

  • Un petit haltère sous l’œil du télescope Hubble

    Pour fêter sa 34e année en orbite, le télescope Hubble a été pointé vers Messier 76, une nébuleuse planétaire aussi connue sous le nom de nébuleuse du Petit Haltère (Little Dumbbell Nebula), située à 3400 années-lumière de la Terre.