Vol au-dessus d’une tempête jovienne

Une tempête de 1000 km à la surface de Jupiter. © Nasa/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/G.Eichstädt/ S.Doran
La sonde Juno a photographié de près une énorme formation nuageuse sur Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire.

Sur Jupiter, les éléments se déchaînent avec une violence bien supérieure à ce que nous connaissons sur Terre. La sonde spatiale Juno en fournit l’illustration avec une nouvelle photo prise le 24 octobre 2017. Depuis une distance de 10108 km (moindre que le diamètre de la Terre), sa caméra a saisi une énorme tempête visible en surface de la géante gazeuse.

Située à une latitude moyenne dans l’hémisphère boréal, cet ouragan qui s’étend sur plus de 1000 km de diamètre passerait presque inaperçu si on l’observait au télescope depuis la Terre, notamment parce que ses couleurs sont très peu prononcées. Il a fallu le travail de Gerald Eichstädt et de Seán Doran, deux amateurs férus de traitement d’image, pour la mettre en évidence à partir des clichés bruts de la sonde Juno.

En particulier, on peut voir des nuages brillants (vraisemblablement faits de cristaux d’ammoniac et de glace) qui s’élèvent au-dessus de la mer de brume et qui projettent leur ombre sur 7 à 12 km.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La comète 21P/Giacobini-Zinner frôle M35

    Ce 15 septembre, la comète 21P/Giacobini-Zinner est passée à moins d’une minute d’arc de l’amas ouvert M35. L’astrophotographe Jean-Pierre Brahic était au rendez-vous.

  • L’ouragan Florence vu depuis l’ISS

    Alors que l’ouragan Florence s’approche dangereusement de la côte est des États-Unis, l’astronaute américain Richard Arnold photographiait, lundi 10 septembre, la monstrueuse formation météorologique.

  • Découverte d’un anneau de sources X

    En observant la galaxie AM 0644 située à 300 millions d’années-lumière, les astronomes ont découvert autour d’elle plusieurs sources puissantes de rayons X réparties sous la forme d’un anneau. Il s’agirait d’étoiles à neutrons ou de trous noirs.