Tianwen 1 vous salue bien depuis l’espace interplanétaire

Crédit : CNSA
La sonde chinoise partie le 23 juillet 2020 en direction de la planète Mars s’est photographiée elle-même au cours de sa croisière. Un cliché rare et étonnant.

Tout va bien à bord de la sonde chinoise Tianwen 1. Le 11 septembre 2020, elle a largué un microsatellite de moins de 1 kg équipé d’une caméra et d’un émetteur Wifi. Ce petit module a pris une image à chaque seconde. Et parmi ses clichés, quelques-uns montrent la sonde Tianwen 1 dans sa configuration de croisière interplanétaire.

Le plus défini de ceux qui ont été rendus publics ce 1er octobre 2020 permet de voir quelques détails. Le dôme blanc n’est autre que l’enveloppe du module d’atterrissage qui doit traverser l’atmosphère martienne et se poser en douceur à la surface de la planète rouge, puis libérer un rover qui devrait explorer ses environs. La structure cubique à laquelle l’atterrisseur est accroché est la sonde qui restera en orbite martienne pour effectuer des recherches à distance. Sur son flanc, on aperçoit le drapeau chinois (de la taille d'une feuille A3).

Une première dans les croisières Terre-Mars

Cette photo est une première car jamais une sonde spatiale en route vers Mars n’avait été photographiée pendant sa croisière interplanétaire. Toutefois, il y a déjà eu des sondes photographiées en haute résolution au cours de leur mission. Par exemple, en 2005, Mars Global Surveyor avait saisi Mars Odyssey et Mars Express en orbite martienne. Quant à la sonde Mars Reconnaissance Orbiter, elle a réussi l’exploit d’immortaliser Curiosity durant sa descente sous parachute vers le sol martien en août 2012. Enfin, à proximité de la comète Chury, Rosetta et Philae s’étaient photographiées mutuellement juste après leur séparation, en novembre 2014.

La sonde chinoise Tianwen 1, quelque part entre la Terre et Mars, le 11 septembre 2020. Crédit : CNSA.

Une autre image du microsatellite, prise depuis une plus grande distance, a été publiée (ci-dessus). Tianwen 1, qui a décollé le 23 juillet 2020 à bord d’une fusée Longue Marche 5B, doit se satelliser autour de la planète Mars le 11 février 2021. Elle ne larguera son atterrisseur qu’en avril, après une phase de reconnaissance depuis l’orbite.

 

Actuellement disponible en kiosque ou sur notre boutique

le Ciel & espace d’octobre-novembre 2020

et notre nouveau hors-série : Univers, faut-il tout repenser ?

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le Starship de Space X réussit son premier atterrissage

    Après quatre essais manqués, un premier prototype du vaisseau Starship a réussi à se poser sans dommage au terme d'un vol d'essai à 10 km d'altitude. Un succès encourageant pour Space X à qui la Nasa a confié la mise au point du module lunaire de son programme Artemis ; un module qui n'est autre que le Starship lui-même.

  • La Chine lance le premier module de sa grande station spatiale

    Une fusée Longue Marche 5B a lancé ce 29 avril 2021 l’élément central de ce qui deviendra la station spatiale chinoise, constituée de plusieurs modules.

  • Sur Mars, Perseverance vu du ciel par Ingenuity

    Lors de son troisième vol dans l’atmosphère raréfiée de Mars, le petit hélicoptère Ingenuity a pris une photo en couleur sur laquelle on aperçoit le rover Perseverance, à distance.