Le visage de Mars après la tempête

Les détails de la surface de Mars immortalisés par Damian Peach. © D. Peach/Chilescope
Depuis quelques jours la tempête de poussière globale sur Mars qui fait rage depuis le début de l’été se calme. Les détails de sa surface sont à nouveau visibles, avec quelques changements.

Après avoir été recouverte pendant des semaines par une nuée poussiéreuse, la surface de Mars est à nouveau accessible en détail comme en témoigne l’image incroyable prise par l’astrophotographe anglais Damian Peach. Mais en regardant bien, on note de petites différences à la surface de la planète rouge. En effet, la grande quantité de poussière soulevée lors de la tempête a légèrement modifié l’aspect des marques sombres sur le sol martien.

Le plus frappant est sûrement Valles Marineris, à gauche de la planète, qui est enfin visible. Toutefois, ce canyon profond de 7000 m et long de 4500 km situé à proximité de l’équateur est toujours rempli d’une épaisse couche de brume poussiéreuse de couleur orange parfaitement discernable sur la photo. Juste au dessus de la calotte polaire australe s’étend une zone plus claire, Argyre Planitia, le deuxième plus grand bassin d’impact de la planète après Hellas Planitia. Le pôle Nord est, quant à lui, caché sous une couche de brumes bleutées. Damian Peach a réalisé ce cliché depuis l’observatoire Chilescope au Chili, mais la surface de Mars est aussi accessible depuis chez vous !

Avec cette accalmie, la Nasa espère renouer avec son rover Opportunity qui est bloqué dans la vallée de la Persévérance depuis le 10 juin 2018 et qui n’envoie plus aucun message. Les ingénieurs lui envoient des commandes trois fois par semaine, mais celles-ci restent pour le moment sans réponse. En attendant, le deuxième rover, Curiosity, continue sa mission scientifique dans le cratère de Gale.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le retour de la Grande Tache sombre de Neptune

    Cela faisait 30 ans que les astronomes attendaient le retour d’une Grande Tache sombre sur Neptune. Fin 2018, le télescope spatial Hubble a été le témoin de la réapparition de cette structure nuageuse sur la planète lointaine.

  • Le sismomètre d’Insight est prêt à sonder Mars

    Installé sur le sol de la planète rouge depuis le 19 décembre 2018, le sismomètre français de la mission Insight a reçu sa couverture thermique, prélude à ses premières mesures scientifiques.

  • En perdant son gaz, une galaxie commence son agonie

    La galaxie D100 est en train de perdre la matière qui aurait dû lui permettre de se régénérer en étoiles. Les télescopes Hubble et Subaru se sont unis pour mettre en évidence le phénomène.