La sonde Osiris-Rex observe une éjection de particules sur l’astéroïde Bennu

Des particules s'échappent de l'astéroïde Bennu ! Crédit : Nasa
La Nasa a diffusé cette nuit une image spectaculaire de l’astéroïde Bennu, rejoint par sa sonde Osiris-Rex en décembre 2018. On y voit des particules éjectées du petit corps.

Les astéroïdes sont décidément des petits corps célestes pleins de surprises. Beaucoup plus rugueux qu’on ne l’imaginait, comme l’ont montré les images de la surface de Ryugu par la mission japonaise Hayabusa 2, ils sont aussi plus actifs que prévu : le petit Bennu éjecte des particules, comme le prouve cette photo réalisée par la sonde Osiris-Rex le 19 janvier 2019.

Même si l’on sait depuis quelques années que, vus de la Terre, les astéroïdes peuvent présenter des jets, les scientifiques de la mission américaine ne s’attendaient pas à être témoins d’une éjection sur le petit corps de 500 m de diamètre.

La sonde, arrivée autour de Bennu en décembre 2018, continue d’étudier ces particules qui – heureusement – ne sont pas une menace pour elle. Son but est de collecter des échantillons de la surface pour les rapporter sur Terre en 2023.

Dans l’immédiat, c’est bien ce qui soucie le plus les ingénieurs de la mission : comme pour Hayabusa 2 avec Ryugu, la surface de Bennu, entièrement couverte de cailloux, promet un contact périlleux.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La comète NEOWISE dans le ciel de Paris

    La comète NEOWISE brille tant qu’elle est parfaitement visible en pleine ville. Le 7 juillet, David Bertho l’a photographiée avec la Tour Eiffel et d’étranges nuages situés à la frontière de l’espace : les noctiluques.

  • Théâtre d’ombres dans la nébuleuse du Serpent

    En un peu plus d’un an, l’aspect d’une nébuleuse observée dans la constellation du Serpent par le télescope spatial Hubble a changé. En cause : des ombres projetées par un disque de poussière, qui aurait évolué dans ce court laps de temps.

  • La Station spatiale passe devant le Soleil et réserve une belle surprise

    L’astronome amateur Thierry Legault a réussi l’exploit le 25 juin 2020 de photographier le bras robot de la Station spatiale internationale lors de son passage devant le Soleil.