Osiris-Rex commence son étude de l’astéroïde Bennu

L’astéroïde Bennu photographié par la sonde Osiris-Rex. © Nasa
La sonde de la Nasa Osiris-Rex débute sa mission scientifique autour de Bennu. Parmi ses objectifs, cartographier l’astéroïde et surtout en collecter des échantillons pour les envoyer sur Terre.

Le 3 décembre 2018, la sonde américaine Osiris-Rex a atteint son objectif, l’astéroïde Bennu, après un voyage de plus de deux ans et 2 milliards de kilomètres parcourus. À terme, l’objectif de la mission est de prélever jusqu’à 2 kg d’échantillons de l’astéroïde afin de les étudier dès leur retour sur Terre, à l’instar de la sonde japonaise Hayabusa 2 avec l’astéroïde Ryugu.

Osiris-Rex se trouve à présent à 19 km de la surface de Bennu et est prête à débuter sa mission scientifique. Elle doit commencer son étude préliminaire de l’astéroïde en survolant ses pôles Nord et Sud ainsi que sa région équatoriale. Le 31 décembre 2018, la sonde se rapprochera jusqu’à 7 km de la surface de Bennu, avant de se mettre définitivement en orbite.

Phase d'approche d'Osiris-Rex vers Bennu. Entre le 17 août 2018 (première image de l'animation) et le 27 novembre (dernière image),
la sonde a parcouru 2,2 millions de kilomètres. © Nasa/Goddard/University of Arizona

En plus de la collecte d’échantillons, Osiris-Rex doit cartographier la surface de l’astéroïde, définir ses propriétés physiques et chimiques et mesurer sa déviation orbitale due à la radiation solaire (l’effet Yarkovsky). Dès le début de l’année 2019, la sonde s’approchera à seulement 1,25 km de la surface et déterminera le site de la collecte d’échantillons en février. Une fois les échantillons collectés, Osiris-Rex aura dès lors pour mission de les rapporter sur Terre, en septembre 2023.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le chantier du Thirty Meter Telescope à nouveau bloqué à Hawaï

    Plusieurs centaines de manifestants empêchent le début de la construction du télescope de 30 m américain, dont les travaux devaient se poursuivre à partir du 15 juillet 2019.

  • L’Inde reprogramme le lancement de sa sonde lunaire Chandrayaan-2

    Un incident technique l’ayant clouée au sol le 14 juillet 2019, la mission lunaire Chandrayaan-2 devrait finalement décoller lundi 22 juillet. Son rover doit permettre à l’Inde de devenir la quatrième nation à s’être posée sur la Lune.

  • SpaceX expose les raisons de l’explosion de sa capsule Dragon

    Le 20 avril 2019, la capsule Dragon de SpaceX explosait lors de tests au sol. Depuis, aucune information n’avait filtré sur les causes de cet échec. L’annonce a eu lieu le 15 juillet que la fuite d’un composant aurait provoqué une réaction en chaîne à l’origine du désastre. De quoi remettre en cause l’envoi d’astronautes sur l’ISS, prévu pour la mi-septembre…