VISTA observe la Carène dans l’infrarouge

La nébuleuse de la Carène, par VISTA. Crédit : ESO
La nébuleuse de la Carène, à 7500 années-lumière de la Terre, a été photographiée dans l’infrarouge par le télescope VISTA de l’ESO, au Chili.

C’est l’une des plus grandes et des plus brillantes nébuleuses du ciel nocturne. Le siège d’une intense activité de formation stellaire, que l’on ne peut malheureusement observer que depuis l’hémisphère Sud.

Le télescope infrarouge VISTA, installé depuis 2009 à l’observatoire du Paranal (Andes chiliennes) vient de réaliser un superbe portrait de la nébuleuse de la Carène. Elle révèle les myriades de jeunes étoiles qu’elle recèle, enfouies dans des nuages de poussière qui demeurent opaques en rayonnement visible.

La nébuleuse de la Carène a été découverte au milieu du XVIIIe siècle par l’astronome Nicolas-Louis de la Caille, depuis le cap de Bonne Espérance. Elle s’étend sur 300 années-lumière et héberge notamment la célèbre Êta Carinae, l’une des plus grosses étoiles de la Galaxie.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le retour de la Grande Tache sombre de Neptune

    Cela faisait 30 ans que les astronomes attendaient le retour d’une Grande Tache sombre sur Neptune. Fin 2018, le télescope spatial Hubble a été le témoin de la réapparition de cette structure nuageuse sur la planète lointaine.

  • Le sismomètre d’Insight est prêt à sonder Mars

    Installé sur le sol de la planète rouge depuis le 19 décembre 2018, le sismomètre français de la mission Insight a reçu sa couverture thermique, prélude à ses premières mesures scientifiques.

  • En perdant son gaz, une galaxie commence son agonie

    La galaxie D100 est en train de perdre la matière qui aurait dû lui permettre de se régénérer en étoiles. Les télescopes Hubble et Subaru se sont unis pour mettre en évidence le phénomène.