Sur la Lune, le rocher « hutte » vu par Yutu 2 s’est réduit à un « Lapin de jade »

Crédit : CNSA
Visible à l’horizon sur un cliché pris par le rover lunaire Yutu 2, un rocher rectangulaire intriguait. Au point que certains y voyaient une construction extraterrestre. L’engin chinois s’en est aujourd’hui rapproché : pas de construction, juste un bloc de petite taille…

Sur la Lune, les apparences sont trompeuses. Tous les astronautes qui ont marché sur l’astre des nuits l’ont noté : il y est très difficile d’estimer correctement la distance, donc la taille des objets qu’on y aperçoit. Cet écueil n’a visiblement pas été évité par tous ceux qui ont tenté d’interpréter la présence d’un rocher de forme rectangulaire, photographié début décembre 2021 par le rover chinois Yutu 2 sur la face cachée de la Lune.

Sur l’image pixellisée (le rocher était à environ 80 m, sur une crête formant l’horizon), il était bien difficile de discerner quelque détail. Ce qui laissait libre cours aux estimations. Un rocher qualifié de « mystérieuse hutte », pouvait-on lire dans quelques médias anglo-saxons. Si la formulation était astucieusement choisie pour attirer l’attention, elle se trouvait assez éloignée de la réalité.

Le rocher "mystérieux", vu à une dizaine de mètres, n'est pas plus gros que le rover Yutu 2 lui-même. Et il ne ressemble pas à une hutte, une cabane ou une maison. © CNSA

Après une 37e longue nuit lunaire, Yutu a mis le cap sur le rocher. Il en est maintenant à une dizaine de mètres et la nouvelle photo qu’il en a pris montre une pierre pas plus grosse qu’un… « Lapin de jade », autrement dit, le rover Yutu 2 lui-même. Avec ses reflets verdâtres, signe de la présence de roches vitrifiées (déjà vus sur plusieurs échantillons lunaires, donc pas mystérieux), il n’a même plus l’apparence d’une maison. C’est juste une roche vraisemblablement excavée par un impact météoritique, peut-être par celui qui a creusé le cratère au bord duquel elle se trouve.

Simultanément, Yutu 2 a franchi la barre du kilomètre parcouru à la surface de la Lune depuis son arrivée dans le grand cratère Von Karman, voici trois ans.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Sur le caméléon pousse une aile… de papillon

    Depuis les Andes chiliennes, le télescope Gemini Sud a photographié la nébuleuse infrarouge du Caméléon. Les lueurs d’une jeune étoile y dessinent une aile d’insecte.

  • Tous miroirs dehors, le JWST poursuit son chemin dans l’espace

    Depuis le 8 janvier, le télescope spatial James Webb est entièrement déployé. Son miroir principal de 6,5 m de diamètre est maintenant en position, une configuration que nul ne peut voir, faute de caméra à bord.

  • La comète Leonard impressionnante !

    À l’approche du Soleil, la comète Leonard est devenue spectaculaire dans le crépuscule. Le photographe allemand Sebastian Voltmer l’a saisie depuis l’île de La Palma, aux Canaries, le 26 décembre 2021.