Mission InSight : le sauvetage de la foreuse a commencé

Sur la gauche, HP3 est relevé, dévoilant une extrémité du thermomètre-foreur. © Nasa/JPL-Caltech
L’instrument HP3 a été relevé, mettant au jour le thermomètre-foreur de la sonde Insight, coincé dans le sol martien. Les chercheurs cogitent déjà sur le prochain volet de cette manœuvre à haut risque, courant juillet 2019.

Bientôt trois mois qu’il est à l’arrêt ! Bloqué à 30 cm de profondeur depuis le 28 février 2019, le thermomètre-foreur d’InSight est enfin visible. Sur cette image prise par la caméra de la sonde américaine le 23 juin 2019, on peut voir sur la gauche que l’instrument HP3 (Heat Flow and Physical Properties Package) a été soulevé de quelques centimètres par le bras mécanique d’Insight. En dessous apparaît le thermomètre partiellement enfoncé dans le sol et de travers.

La première étape du plan de sauvetage de la taupe (« the mole » en anglais, c’est ainsi qu’on appelle la foreuse) imaginé à la Nasa a donc été exécuté avec succès. Le 5 juin, les chercheurs du Jet Propulsion Laboratory (JPL) et de l’agence spatiale allemande (DLR) avaient eu pour idée de déplacer HP3 à l’aide du bras robot d’InSight. Le tout, sans retirer entièrement la foreuse de sa galerie, faute de quoi, elle serait rendue inutilisable.

À l’œil nu, on discerne l’inclinaison de la taupe, de moins de 20°. Une roche l’aurait déviée de sa trajectoire. Les scientifiques prévoient maintenant d’employer le bras robot pour tasser le terrain et remplir de possibles cavités souterraines, ce qui aiderait la taupe — qui fonctionne par frottements — à poursuivre sa progression sous la surface. Elle pourrait ainsi, peut-être, repartir vers son objectif des 5 m de profondeur et éviter la roche perturbatrice… si celle-ci n’est pas trop grosse. La décision devrait être prise mi-juillet.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Pluton et Charon photographiés à contre-jour

    En 2015, juste après son passage auprès de Pluton et de Charon, la sonde New Horizons s’est retournée pour photographier l’atmosphère de la planète naine et un éventuel échappement de matière sur son satellite.

  • Cheops voit flou, mais c’est volontaire

    Lancé le 18 décembre 2019, l’observatoire spatial Cheops a pris sa toute première photo du ciel le 29 janvier 2020. Elle est floue, mais c'est voulu…

  • Trois astronautes et des records de retour sur Terre

    Le vaisseau Soyouz MS-13, de retour de la station spatiale internationale (ISS), s’est posé ce 6 février 2020 dans les steppes du Kazakhstan. À son bord, trois astronautes, dont l’Italien Luca Parmitano, qui est maintenant l’Européen à avoir passé le plus de temps en sorties spatiales.