Le drone martien Ingenuity survole les débris de l’atterrissage de Perseverance

L’hélicoptère de la Nasa a photographié les restes du bouclier arrière et du parachute ayant servi pendant la descente du rover Perseverance vers le sol de Mars en février 2021.

Grâce à six caméras de bord, la Nasa pensait avoir filmé l’atterrissage de son rover Perseverance sous toutes les coutures. C’était sans compter sur Ingenuity. Le 19 avril 2022, le petit hélicoptère a photographié l’épilogue de la descente vers le sol martien, survenue le 18 février 2021. L’engin a survolé les restes du bouclier arrière du rover et le parachute l’ayant freiné jusqu’à une minute du terme de sa chute. Après s’être désolidarisés du rover à 2 km d’altitude, ces équipements sont allés percuter le sol de Mars à 126 km/h, ce qui explique les dégâts observés.

Le bouclier arrière protecteur de Perseverance photographié le 27 janvier 2020. © LMS

Devant les images prises par Ingenuity, la Nasa indique avoir relevé que le revêtement protecteur du bouclier arrière (de 4,5 m de diamètre) paraissait intact. Parmi les 80 lignes d’attache du bouclier au parachute, aucune de celles qui sont visibles ne semble abimée. Plus loin, on aperçoit un tiers de la surface de la toile, dont le diamètre total vaut 21,5 m diamètre. C’est le parachute le plus vaste jamais déployé sur Mars – un record voué à être battu par la mission européenne Exomars (35 m).

Disponible sur notre boutique web et en kiosque (où nous trouver ?)

26e vol pour le drone martien Ingenuity

Ces photos ont été prises par Ingenuity pendant son 26e vol à la surface de Mars, exactement un an après son premier vol. En s’élevant à 8 m d’altitude et manœuvrant horizontalement sur 360 m, le drone porte à 6,2 km sa distance totale parcourue dans les airs de la planète rouge. La Nasa déclare son hélicoptère prêt à suppléer Perseverance dans sa nouvelle exploration de l’embouchure d’une ancienne rivière. Notamment en repérant à l’avance des cibles géologiques que le rover pourrait prélever.

Pour la première fois, la recherche de terrains plats où Perseverance déposera les échantillons de roches qu’il collecte est évoquée. Une opération que le rover effectuera en deux sites distincts, dans l’attente que les engins de la future mission Mars Sample Return viennent récupérer les échantillons pour les renvoyer sur Terre.


Revoir notre dernier live en compagnie des experts des rovers martiens

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une fusion de galaxies sous l'oeil infrarouge du Webb

    Le James Webb Space Telescope a été utilisé pour observer la formation stellaire dans les galaxies lumineuses infrarouges. Dans II ZW 96, à 500 millions d'années-lumière de la Voie lactée, c'est la fusion de deux galaxies qui stimule les naissances.

  • Artemis 1 : le vaisseau Orion au plus loin de la Terre filme une éclipse

    La capsule Orion a accompli la moitié de sa mission Artemis 1. Ce faisant, le vaisseau de la Nasa a atteint son maximum de distance à la Terre, qu’il a vue disparaître un instant, éclipsée par la Lune.

  • Hubble dans les bras de NGC 7038

    L’équipe du télescope spatial Hubble diffuse une nouvelle image de la galaxie spirale NGC 7038, située à 200 millions d’années-lumière dans la constellation australe de l’Indien. Une vision hypnotisante !