Le drone Ingenuity prêt pour son premier vol sur Mars

Crédit : Nasa/JPL-Caltech
Peut-on voler sur Mars ? C’est la question à laquelle va tenter de répondre le tout premier hélicoptère martien Ingenuity. Mais avant toute chose, il fallait vérifier qu’il encaisserait les températures extrêmes de la planète rouge.

Seul sur Mars. Tel est désormais le quotidien d’Ingenuity, le mini-hélicoptère qui a été déployé par le rover de la Nasa Perseverance. Sur cette image prise le 4 avril 2021, par une caméra de navigation du robot américain, le petit hélicoptère apparaît fièrement dressé sur ses quatre pieds, face à l’immensité désertique de la planète rouge.

En attendant de faire tourner ses pales pour ce qui sera la premier essai décollage de la surface martienne, il doit maintenant se débrouiller seul. En effet, jusqu’alors tandis qu’il restait accroché sous Perseverance, il profitait de son énergie électrique, ce qui lui a permis de charger ses batteries. Ce petit appareil de 1,8 kg et seulement 49 cm de haut ne les rechargera désormais que grâce à ses panneaux solaires.

Une première nuit en autonomie

Les ingénieurs américains redoutaient sa première nuit en autonomie sur Mars. En effet, le froid intense (-90° C dans le cratère Jezero) pouvait endommager ses composants électriques et sa batterie de vol. Mais son isolation a joué son rôle et l’engin semble en bonne forme en vue de son premier vol attendu le 11 avril 2021. S’il réussit à s’élever de quelques mètres, ce drone qui contient un fragment du Flyer, le premier prototype d’avion des frères Wright à avoir volé le 17 décembre 1903, deviendra le premier véhicule à avoir décollé du sol martien.

 

Disponible en kiosque ou sur notre boutique en ligne

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le Starship de Space X réussit son premier atterrissage

    Après quatre essais manqués, un premier prototype du vaisseau Starship a réussi à se poser sans dommage au terme d'un vol d'essai à 10 km d'altitude. Un succès encourageant pour Space X à qui la Nasa a confié la mise au point du module lunaire de son programme Artemis ; un module qui n'est autre que le Starship lui-même.

  • La Chine lance le premier module de sa grande station spatiale

    Une fusée Longue Marche 5B a lancé ce 29 avril 2021 l’élément central de ce qui deviendra la station spatiale chinoise, constituée de plusieurs modules.

  • Sur Mars, Perseverance vu du ciel par Ingenuity

    Lors de son troisième vol dans l’atmosphère raréfiée de Mars, le petit hélicoptère Ingenuity a pris une photo en couleur sur laquelle on aperçoit le rover Perseverance, à distance.