La première aurore boréale vue en France de 2024

Les aurores polaires ne sont pas réservées à l'Islande ou à la Finlande. En de rares occasion, leur intensité les rend visibles depuis la France, comme le montre cette photo du 3 mars.

Pour la première fois depuis le début de l’année 2024, une aurore polaire a pu être observée depuis la France, comme en témoigne cette photo d’Emmanuel Beaudouin prise le 3 mars à 21h15. Collaborateur régulier à Ciel & espace, il a photographié le phénomène à 100 km à l’ouest de Paris.

Une aurore révélée par la photo

L’aurore n’était pas de forte intensité et ne s’est dévoilée qu’en photo. Une telle observation est néanmoins remarquable car l’activité géomagnétique était soutenue, mais en deçà des seuils habituels pour observer une aurore à notre latitude. Les observateurs se réfèrent généralement à l’échelle Kp. Celle-ci va de 0 à 9, et il faut en général atteindre un Kp de 7, voire 8 pour avoir une chance d’observer quelque chose. Au moment de l’observation, cet indice n’était qu’à 5. Il est monté à 6 un peu plus tard, sans jamais atteindre les classiques seuils d’alerte. Le mérite de cette prise de vue en est d’autant plus grand.

Cette observation a en tout cas un mérite, c’est de nous encourager à être plus attentif à l’activité solaire, même quand elle n’atteint pas des sommets. Pour tout savoir sur l’observation de ce phénomène, référez-vous à notre dossier du Ciel & espace n°593, en kiosque jusqu'au 15 mars.

 

Disponible sur notre boutique web et en kiosque (où le trouver ?)

Les aurores boréales, dossier spécial du Ciel & espace 593

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le JWST plonge dans les volutes de la galaxie du Cigare

    Le télescope spatial James Webb livre une vue plongeante au cœur de la galaxie M82 et dévoile une intense activité stellaire.

  • Au cœur de la nuit de l'étoile

    Lundi 8 avril 2024, une éclipse totale de Soleil a traversé le Mexique, les États-Unis et le Canada malgré une météo incertaine.

  • Fin de matinée sur Mars

    Le rover Perseverance poursuit sa route qui l’amène à quitter progressivement le cratère Jezero, où il s’est posé voici plus de trois ans. Le paysage autour de lui est de plus en plus escarpé, comme le montre cette vue prise le 26 mars 2024.