Nos conseils pour traquer les aurores boréales depuis chez vous

© P. Henarejos
À l’approche du maximum solaire, voir des aurores depuis nos latitudes devient possible. Voici comment y parvenir grâce à deux applications.
Le maximum d’activité de notre étoile pourrait avoir de l’avance et se produire dès cette année. Il s’avère d’ores et déjà plus intense que celui du cycle précédent. C’est donc le moment idéal pour chasser les aurores boréales, y compris depuis nos latitudes. En 2023, une demi-douzaine d’entre elles ont été photographiées en France, souvent jusque dans le Sud. Ce nombre record est lié à l’intense activité solaire, mais aussi certainement au basculement du pôle magnétique qui s’opère depuis plusieurs décennies vers la Sibérie. Les équinoxes sont souvent les plus favorables à l’apparition des aurores, à cause de faiblesses dans le bouclier magnétique terrestre à ces périodes. Nous vous invitons donc à ouvrir particulièrement l’œil en cette
Le maximum d’activité de notre étoile pourrait avoir de l’avance et se produire dès cette année. Il s’avère d’ores et déjà plus intense que celui du cycle précédent. C’est donc le moment idéal pour chasser les aurores boréales, y compris depuis nos latitudes. En 2023, une demi-douzaine d’entre elles ont été photographiées en France, souvent jusque dans le Sud. Ce nombre record est lié à l’intense activité solaire, mais aussi certainement au basculement du pôle magnétique qui s’opère depuis plusieurs décennies vers la Sibérie.

Les équinoxes sont souvent les plus favorables à l’apparition des aurores, à cause de faiblesses dans le bouclier magnétique terrestre à ces périodes. Nous vous invitons donc à ouvrir particulièrement l’œil en cette...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte de deux trous noirs supermassifs sur le point de fusionner

    Pour la première fois, une image prise avec le télescope spatial James Webb montre deux trous noirs supermassifs très proches l’un de l’autre. La scène, qui se déroule à des milliards d’années-lumière, donne un indice sur le processus de formation des trous noirs qui occupent le centre de nombreuses galaxies.

  • Problème de propulsion pour Bepi-Colombo en route vers Mercure

    La sonde européenne en route vers Mercure fait face à un souci : ses propulseurs ioniques ne fonctionnent plus à pleine puissance. L’Agence spatiale européenne tente de déterminer l’origine du problème qui, pour l’heure, ne devrait pas menacer le prochain survol de la première planète du Système solaire.

  • Les trous noirs sont en une du Ciel & espace 595, en kiosque le 15 mai

    Au sommaire du magazine Ciel & espace de juin-juillet 2024 : les trous noirs tout proches de nous ; la bataille des géants entre l’ELT européen et le TMT américain ; l’abbé Lacaille, l’explorateur du ciel austral ; le test de la lunette Askar FRA400…