La fascinante image de Vénus tout près du Soleil

L'astronome amateur Thierry Legault a réussi l’exploit de photographier Vénus alors qu’elle se trouvait presque devant le Soleil. Dans cette configuration, elle se montre sous la forme d’un anneau. Une image rare et mystérieuse.

Le 2 juin 2020, Vénus avait rendez-vous avec le Soleil. Alors que la quasi-totalité des observateurs ont cessé de suivre l’évolution de sa phase depuis des jours en raison de sa proximité avec le Soleil, c’est le moment qu’a choisi l'astronome amateur Thierry Legault pour épingler la planète. Vénus se trouvait alors à seulement 2,4° de notre étoile. Autrement dit, si proche qu'elle ne pouvait être observée qu'en plein jour, dans l'éblouissant halo solaire. Elle se trouvait alors presque exactement entre le Soleil et la Terre. Et cela lui donne une apparence très particulière, inhabituelle : celle d'un anneau de lumière ! Car la photo de Thierry Legault montre la diffusion de la lumière du Soleil à travers la dense atmosphère qui entoure Vénus. Et cela forme non pas simplement un croissant mais un anneau qui souligne tout le contour de la planète. Pareil phénomène a été photographié autour de Titan par la sonde Cassini, mais aussi autour de Pluton (pourtant dotée d'une atmosphère très fine) par la sonde New Horizons.

Une observation très rare

Il est très rare de voir l’anneau complet, car Vénus a rendez-vous avec le Soleil tous les 19 mois en moyenne, mais ce n’est qu’une fois tous les 8 ans que la rencontre est très serrée. Ces rapprochements serrés donnent lieu plus rarement encore à des passages de la planète devant le Soleil. Le dernier des ces transits  a eu lieu en 2012 (et juste avant l'astronome amateur Damian Peach avait obtenu un cliché similaire) mais le suivant n'interviendra pas avant 2117.

Bien entendu, réussir une telle photo est technique : il faut absolument éviter de pointer le Soleil et le contraste de l’image est très faible. Sous cet angle, les pollens dans l’atmosphère terrestre deviennent eux aussi très lumineux et perturbent l’observation. Pour en savoir plus sur les techniques d'observations parfois extrêmes de Thierry Legault, n'hésitez pas à consulter son ouvrage Astrophotographie.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La comète NEOWISE dans le ciel de Paris

    La comète NEOWISE brille tant qu’elle est parfaitement visible en pleine ville. Le 7 juillet, David Bertho l’a photographiée avec la Tour Eiffel et d’étranges nuages situés à la frontière de l’espace : les noctiluques.

  • Théâtre d’ombres dans la nébuleuse du Serpent

    En un peu plus d’un an, l’aspect d’une nébuleuse observée dans la constellation du Serpent par le télescope spatial Hubble a changé. En cause : des ombres projetées par un disque de poussière, qui aurait évolué dans ce court laps de temps.

  • La Station spatiale passe devant le Soleil et réserve une belle surprise

    L’astronome amateur Thierry Legault a réussi l’exploit le 25 juin 2020 de photographier le bras robot de la Station spatiale internationale lors de son passage devant le Soleil.