L’astronaute d’Apollo 7 Walter Cunningham est mort

Crédit : Nasa
Premier à embarquer dans une capsule Apollo en 1968, Walter Cunningham a aussi fait partie du premier équipage à se rebeller contre les directives des contrôleurs de vol, à Houston.

Il n’a jamais tourné autour de la Lune et n’a jamais marché dessus. Mais Walter Cunningham avait participé à la première mission Apollo pilotée par un équipage, Apollo 7, en octobre 1968. Il s’est éteint le 3 janvier 2023 à l’âge de 90 ans, à Houston, au Texas.

À bord de la première mission Apollo dans l’espace

Né en 1932, Walter Cunningham a fait partie du premier équipage d’une mission Apollo à aller dans l’espace. C’était le 11 octobre 1968, à bord de la capsule Apollo 7, lancée par une fusée Saturne 1B dont l’étage supérieur était identique à celui de la future Saturne 5. En compagnie de Wally Schirra (commandant, et astronaute renommé pour avoir état l’un des sept premiers Américains dans l’espace dès le programme Mercury) et de Don Eisele, il a testé le module de commande et le module de service d’Apollo autour de la Terre. Au cours de cette mission de presque 11 jours, les trois hommes ont notamment réalisé un rendez-vous avec le dernier étage de la fusée pour évaluer les capacités de manœuvre de leur vaisseau.

 

Le Ciel & espace n°586 et l’Almanach du ciel 2023

Deux magazines disponibles sur notre boutique web et en kiosque (où nous trouver ?)

Magazine Ciel & espace 586 et l'Almanach du ciel 2023. © C&E

Mais si la mission s’est très bien déroulée sur le plan technique et qu’elle a ouvert la voie à l’envoi d’Apollo 8 autour de la Lune deux mois plus tard, elle est restée dans l’histoire comme celle de la première « mutinerie » spatiale. En effet, rapidement, Wally Schirra a déclaré un rhume qui l’a mis de méchante humeur. Soutenu par ses équipiers, à plusieurs reprises, il a refusé de suivre le programme demandé par Houston en arguant qu’il était trop chargé. Notamment, les premières retransmissions télévisées en direct depuis la capsule ont agacé Schirra. L’astronaute a supprimé celle précédant une manœuvre délicate en faisant valoir ses prérogatives de commandant. Le dernier acte de ce différend entre l’équipage et le centre de contrôle à Houston est survenu le jour du retour sur Terre quand les trois hommes ont refusé de mettre leur casque pour la rentrée atmosphérique.

Découvrez nos articles sur le nouveau programme Artemis

Ce vol houleux sur le plan des relations avec les équipes a vraisemblablement valu à Don Eisele et à Cunningham de ne jamais revoler (Schirra avait, lui, décidé de prendre sa retraite dès le mois de juillet 1969). Walter Cunningham sera cependant impliqué comme responsable dans les missions Skylab, au début des années 1970 et sera un temps pressenti pour commander la première mission habitée vers la station spatiale américaine. Mais finalement, celle-ci sera confiée à Pete Conrad.

L’ancien astronaute Walter Cunningham, en juin 2019 au Bourget. © ESA.

Walter Cunningham était le dernier survivant de l’équipage d’Apollo 7. À ce jour, après la disparition de James McDivitt (Apollo 9), un seul équipage d’Apollo reste au complet : Apollo 8 (Borman, Anders, Lovell). Parmi les 12 hommes qui ont marché sur la Lune, seuls Aldrin, Scott, Duke et Schmitt sont encore vivants.

 

Notre nouveau hors-série : Exploration spatiale : la voie de l’Europe

Disponible sur notre boutique web

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La liste des 722 villes et villages étoilés de France devrait bientôt s’allonger

    L’ANPCEN, association qui milite pour la protection du ciel nocturne, a lancé en juin l’édition 2024 de son concours « villes et villages étoilés ». 722 communes ont déjà obtenu ce label par le passé. Nous en publions la liste intégrale, retrouvez-les sur notre carte !

  • Destruction en vol d’une Falcon 9 de SpaceX : quelles conséquences ?

    Dans la nuit du 11 au 12 juillet, le deuxième étage de la fusée Falcon 9 s’est endommagé juste avant la mise sur orbite de ses satellites. Ce premier échec depuis 2016 n’est pas sans répercussion sur un calendrier chargé de lancements, parmi lesquels des vols habités prévus dès cet été.

  • To the Moon, le film qui ne choisit pas

    L’État américain aurait imposé à la Nasa de tourner en studio les premiers pas sur la Lune de Neil Armstrong, pour que la victoire par l’image sur les Russes soit totale. Tel est le propos de « To the Moon », qui sort dans les cinémas en France le 10 juillet ; un film présenté comme une comédie, mais qui oscille entre plusieurs genres sans jamais choisir.