Hubble vise la comète interstellaire Borisov

La comète interstellaire Borisov vu par le télescope Hubble. © Nasa/ESA/D. Jewitt (UCLA)
Le 12 octobre, le télescope Hubble a pointé son œil puissant vers 2I/Borisov. La toute première comète découverte issue du milieu interstellaire se trouvait alors 420 millions de kilomètres.

Une composition peu exotique

Malgré l’origine extrasolaire de la comète Borisov, les astronomes ont été surpris de découvrir que sa composition chimique ressemble à celle des comètes du Système solaire. Dès lors, se pose la question de savoir si elle orbitait à l’origine autour d’une étoile semblable au Soleil. Pour en savoir plus, les données obtenues par le télescope spatial doivent être analysées plus finement. En effet, le noyau de la comète lui-même n’a pas encore pu être distingué car il est noyé dans une queue de poussière de plus de 150 000 km.  Son aspect est dans tous les cas ponctuel, car sa taille est de l’ordre de quelques kilomètres. Mais il serait intéressant d’avoir des informations sur sa composition. Les chercheurs travaillent encore sur ces données pour tenter d’extraire ce signal avec des outils de traitement sophistiqués.

Pour observer Borisov

La comète 2I/Borisov passera au plus près du Soleil le 7 décembre 2019. D’ici là, les amateurs bien équipés peuvent tenter de l’observer, elle est actuellement visible en fin de nuit. Vous pouvez obtenir ses coordonnées célestes sur le site du JPL.

Sur ce même sujet, retrouvez nos articles précédents, à propos du nom de la comète, de sa découverte le 30 août 2019 par un amateur ukrainien, et de l’éventualité de l’intercepter avec une sonde spatiale.

 

Disponible en kiosque ou sur notre boutique web

le magazine Ciel & espace n°567, d’octobre-novembre 2019

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La première fusée lunaire SLS est au complet !

    La Nasa a enfin assemblé en entier sa première fusée lunaire du programme Artemis. Au centre spatial Kennedy, en Floride, la capsule qui doit aller contourner la Lune sans équipage d’ici à quelques mois est au sommet du lanceur géant.

  • Vidéo : Survolez Jupiter

    En produisant un panorama complet de Jupiter, notre journaliste Jean-Luc Dauvergne a réalisé une vidéo dévoilant les pôles de Jupiter, et permettant de faire le tour de la planète à 360°.

  • Le Very Large Telescope détaille 42 astéroïdes situés entre Mars et Jupiter

    A l’aide d’un système optique de pointe, l’observatoire européen du Very Large Telescope a accompli l’exploit de détailler 42 astéroïdes situés à des centaines de millions de kilomètres de la Terre.