Falcon Heavy fait rugir ses 27 moteurs

Test au sol pour les 27 moteurs de la fusée Falcon Heavy, à cap Canaveral. © Space X
La fusée lourde de la société Space X a réussi son essai statique sur son aire de lancement du centre spatial Kennedy, en Floride. La première tentative de lancement est attendue d'ici une semaine.

Pour la première fois, ce 24 janvier 2018, les 27 moteurs Merlin de la fusée Falcon Heavy ont rugi. Pendant 12 secondes, peu après 18 h 30 (heure française), ils ont fonctionné simultanément sans problème sur l'aire de lancement 39A du centre spatial Kennedy, dégageant un énorme nuage de fumée. Après plusieurs reports, cet essai réussi est le prélude au premier lancement de cette fusée développée par la société privée Space X, et qui peut emporter 63,8 tonnes en orbite basse.

Dans un tweet expédié peu après la mise à feu, Elon Musk, le patron de Space X a indiqué que le lancement devrait intervenir dans une semaine, mais guère plus.

Falcon Heavy a été conçue à partir du premier étage de la fusée Falcon 9, déjà opérationnelle depuis plusieurs années. Elle est faite de trois premiers étages de Falcon 9 réunis, chacun étant doté de 9 moteurs. Au total, sa poussée de 22800 kN est donc assurée par 27 moteurs fonctionnant en même temps. Depuis la fusée lunaire russe N1, dans les années 1970 (son premier étage comportait 30 moteurs), on n'avait pas vu un tel assemblage. Avec ses 70 m de haut et ses 1400 tonnes, Falcon Heavy est plus modeste que la mythique Saturne 5 lunaire (111 m pour 2900 tonnes), mais elle sera toutefois la plus puissante fusée actuellement en service.

Décollage depuis un pas de tir historique

Pour son premier vol, Falcon Heavy décollera de l’aire de lancement 39A du centre spatial Kennedy, celle-là même d'où était partie, en 1968, la mission Apollo 8 qui avait conduit trois hommes autour de la Lune, mais surtout, en 1969 la mission Apollo 11 au cours de laquelle Neil Armsrong et Buzz Aldrin ont marché sur la Lune. Enfin, en 1981, la première navette spatiale, Columbia, pilotée par John Young et Robert Crippen, avait aussi décollé du même endroit. Space X va tenter de récupérer le premier étage, ainsi que les deux propulseurs d'appoint en les faisant revenir se poser à la verticale au centre spatial Kennedy.

Ce vol comporte aussi une curiosité : la coiffe de la fusée emporte une voiture Tesla, produite par Elon Musk...

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un spectaculaire éclair à la limite de l’espace

    Un amateur français a saisi un spectaculaire éclair à très haute altitude. Son image est l’une des plus belles jamais vues de ce phénomène encore en partie mystérieux qui n’a été découvert qu’à l’orée des années 1990 depuis l’espace.

  • Une éclipse de Soleil comme vous n’en avez jamais vue

    Lauréat d’un concours photo organisé par l’observatoire de Greenwich, Nicolas Lefaudeux a réussi à photographier l’éclipse totale de Soleil du 21 août 2017 d’une manière totalement inédite.

  • Un volcan de Mars en éruption ? Non, un drôle de nuage !

    Sur une image récente de la sonde Mars Express, l’un des volcans de Tharsis semble émettre un spectaculaire panache de fumée… Mais pas de roches en fusion à l’origine du phénomène, plutôt une curiosité météorologique.