En images : le plongeon de Mascot sur l'astéroïde Ryugu

Mascot, dans sa lente chute vers le sol de Ryugu. © Jaxa
Les premières images du lent plongeon de l'atterrisseur Mascot sur Ryugu viennent d'être dévoilées. Sur le sol de l'astéroïde, la mission du petit robot a duré plus longtemps que prévu.

C'est une séquence de seulement trois images prises à 10 secondes d’intervalle. Mais ce sont des images réalisées par une sonde spatiale à plus de 300 millions de kilomètres de la Terre, où l'on voit un petit robot plonger vers le sol d’un astéroïde. La lente descente de l’atterrisseur Mascot filmée par Hayabusa 2 peut se regarder en boucle : elle est fascinante.

La descente du module Mascot vue depuis la sonde japonaise Hayabusa 2.
© JAXA, Tokyo University, Kochi Univ., Rikkyo Univ., Nagoya Univ., Chiba Institute of Technology, Meiji Univ., Aizu Univ., AIST

Les équipes des agences spatiales japonaise (Jaxa), allemande (DLR) et française (Cnes) ont présenté aujourd’hui les premiers résultats de Mascot. Largué au petit matin du 3 octobre 2018, le module a survécu plus de 17 heures à la surface de Ryugu (contre 16 espérées) et a pu effectuer trois sauts à la surface de l’astéroïde, au lieu des deux prévus. Avant que ses batteries ne s'épuisent, à 23h04 heure française, ses quatre instruments ont tous fonctionné pendant au moins un cycle complet jour/nuit (7h36min sur Ryugu).

Dans les jours qui viennent, la sonde Hayabusa 2 transmettra vers la Terre les précieuses données collectées par Mascot. Après les images de Minerva-II1, on devrait donc avoir bientôt un aperçu du sol de l’astéroïde vu par le petit engin de 10 kg, ainsi que des informations sur sa température, ses propriétés magnétiques, et sa composition. 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Il y a 50 ans, Apollo 10 s’approchait à 15 km de la Lune

    Le 22 mai 1969, pour la première fois, des hommes voyaient la Lune depuis une altitude de 15 km seulement. À bord du module lunaire d’Apollo 10, Tom Stafford et Gene Cernan avaient l’impression de voler parmi les reliefs qui bordent la mer de la Tranquillité. Et ils prenaient cette photo.

  • Osiris-Rex zoome sur le rocher géant de Bennu

    La sonde américaine Osiris-Rex multiplie les images rapprochées de la surface rocailleuse de l’astéroïde Bennu. Un rocher particulièrement saillant a été photographié de près.

  • Hubble sonde une nouvelle fois les galaxies lointaines

    Après 16 années d’observations acharnées, le télescope spatial Hubble de la NASA et de l’ESA, vient de fournir une mosaïque exceptionnelle de l’Univers lointain. Une nouvelle prouesse pour le plus célèbre de tous les télescopes.