Découverte d'une planète dans un système stellaire quadruple

La planète PH1 dans son système stellaire quadruple. Crédit : Haven Giguere/Yale

Une planète six fois plus grande que la Terre vient d'être détectée en orbite autour d'une paire d'étoiles qui, déjà, possédait un couple stellaire comme satellite. C'est la première fois qu'une planète est découverte dans un système stellaire quadruple.

La planète, baptisée PH1, orbite en 138 jours autour de deux étoiles de 1,5 et 0,4 masse solaire, qui elles-mêmes tournent l'une autour de l'autre en 20 jours. Les deux étoiles sont séparées d'environ 0,2 unité astronomique (au) et PH1 tourne à 0,6 au du couple. Une seconde paire d'étoiles tourne à environ 1000 au de cet ensemble.

Astronomie participative

PH1 est la première prise du programme Planet Hunters. Ce programme participatif mis en place par l'université de Yale et Zoouniverse consiste à exploiter les données du télescope spatial Kepler avec l'aide du public. En effet, si Kepler cherche efficacement des planètes autour de 160 000 étoiles situées dans le Cygne et la Lyre (en scrutant sur chacune d'elle une baisse d'éclat qui pourrait trahir le passage d'un objet), son programme de détection automatique est optimisé pour les étoiles vivant seules. « Le travail des participants à Planet Hunters nous aide à nous assurer que d'importantes découvertes ne passent pas entre les mailles de nos filets » explique l'astronome Jerome Orosz.

PH1 a été observée pour la première fois en mars 2012 par Robert Gagliano, un habitant de l'Arizona, puis Kian Jek à San Francisco. Les mesures réalisées par la suite à l'aide du télescope Keck, pour tenter de peser la planète par la méthode des vitesses radiales, permettent de dire qu'elle fait moins de 169 masses terrestres.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Cinéma : L'énigme Armstrong

    Dans First Man, en salles à partir du 17 octobre, Ryan Gosling joue un Neil Armstrong mutique et secret. Un pilote d'exception dont le chemin vers la Lune fut ponctué de drames.

  • Internautes, vous savez parler extraterrestre !

    Et si, à force de tendre nos antennes vers les étoiles, nous recevions un message en provenance d’une civilisation lointaine, saurions-nous le décrypter ? Possible, grâce à la puissance d’Internet.

  • VIDEO : RemoveDEBRIS capture un satellite au filet

    Le film ne dure que 20 secondes, mais il est saisissant : le prototype d'éboueur de l'espace RemoveDEBRIS est parvenu à capturer un petit satellite Cubesat à l'aide d'un filet.