Aristarque, destination lunaire

La région du cratère Aristarque, sur la Lune, est sans doute l'une des plus intéressantes pour les scientifiques. Elle regroupe en effet un gros impact assez jeune, un ancien plateau continental, des épanchements volcaniques et les rivages d'une mer de basalte solidifié. C'est aussi une belle destination pour les photographes amateurs en raison de la variété de ses paysages. Ce cliché de Mario Weigand pris le 13 mars 2014 en témoigne.

Le même photographe avait déjà visé cette région il y a quelques années pour faire ressortir les différentes colorations d’Aristarque. Cette fois, l'image est d'une résolution étonnante. Les strates mises au jour par l'impact qui a creusé Aristarque, voici 450 millions d'années, sont clairement visibles. Celles-ci avaient été photographiées de près par la sonde américaine Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO).

De même, la vallée Schröter, aussi surnommée « Tête de Cobra » en raison de son apparence, laisse entrevoir de beaux détails comme son chenal central. Cette vallée a été creusée non par de l'eau (il n'y en a guère eu sur la Lune) mais par de la lave.

Plus au nord, la montagne pointue et isolée est le mont Hérodote. Ce dernier apparaît brillant au lever du Soleil. Il fait partie de l'ancien plateau continental en bordure duquel se trouve le cratère Aristarque.
Cette région lunaire fait partie des destinations prioritaires pour une éventuelle exploration humaine ultérieure.

Philippe Henarejos, le 18 mars 2014

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le JWST plonge dans les volutes de la galaxie du Cigare

    Le télescope spatial James Webb livre une vue plongeante au cœur de la galaxie M82 et dévoile une intense activité stellaire.

  • Au cœur de la nuit de l'étoile

    Lundi 8 avril 2024, une éclipse totale de Soleil a traversé le Mexique, les États-Unis et le Canada malgré une météo incertaine.

  • Fin de matinée sur Mars

    Le rover Perseverance poursuit sa route qui l’amène à quitter progressivement le cratère Jezero, où il s’est posé voici plus de trois ans. Le paysage autour de lui est de plus en plus escarpé, comme le montre cette vue prise le 26 mars 2024.