Wirtanen, une belle comète à observer

La comète Wirtanen en décembre 2018, par Juan Carlos Casado. DR

Ce n’est pas tous les jours qu’une belle comète vient nous rendre visite. Alors, quand l’une d’elles pointe le bout de son nez, les astrophotographes n’hésitent pas à capter la beauté de l’événement céleste. Le 2 décembre 2018, l’Espagnol Juan Carlos Casado prend ce superbe cliché et saisit la chevelure verdâtre de la comète 46P/Wirtanen. Depuis Figueres, en Catalogne, il oriente son appareil en direction du sud et photographie la comète peu après le coucher du Soleil.

La comète Wirtanen a pour particularité de passer très près de la Terre, à seulement 11,6 millions de kilomètres le 16 décembre 2018. C’est plus près encore que la comète Hyakutake, passée à 17 millions de kilomètres de la Terre en 1996.

Cherchez-la aux jumelles ou même à l'œil nu

Durant les prochains jours, vous pouvez tenter de l’observer à proximité des Pléiades, dans la constellation du Taureau. Une paire de jumelles suffira à la distinguer. Mais avec un peu de chance et des conditions optimales, la comète pourrait aussi bien s’observer à l’œil nu ! Attention toutefois, à partir du 15 décembre, l’éclat de la Lune devient gênant en première moitié de nuit.

Retrouvez nos conseils pour repérer Wirtanen et la photographier dans notre podcast “Vos observations célestes de décembre”.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Des nuages noctiluques ont été vus au-dessus de Paris

    Il n’y a qu’un seul type de nuage apprécié des astronomes : les noctiluques. Bien que très rares, ils sont particulièrement bien visibles en ce moment au nord de la France. Celui-ci a été photographié le soir du 17 juin 2019 depuis Paris. Il s’agit du nuage bleuté au-dessus de l’horizon nord-est.

  • Un nouveau cratère martien s'expose en couleurs

    Un cratère martien récent a été photographié par la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter. Le résultat de la collision se pare de nuances étonnantes.

  • Daphnis fait des vagues dans les anneaux de Saturne

    L’une des dernières images prises par la sonde Cassini révèle un phénomène étonnant : la propagation des vagues créées par un petit satellite au sein des anneaux de la planète Saturne.