Vidéo : Que va nous apprendre le futur télescope James Webb ? avec Pierre Guillard

Vue d’artiste du télescope James Webb. © Nasa/JWST
Au début des années 2020, le télescope James Webb prendra le relais du télescope Hubble. Que nous apprendra le nouvel observatoire spatial de la Nasa ? L’astrophysicien Pierre Guillard nous donne deux exemples : l’étude des exoplanètes et la formation des toutes premières galaxies de l’Univers.

Le James Webb Space Telescope (JWST), dont le lancement est prévu en 2021, est un télescope de 6,5 m optimisé pour l'infrarouge. Ce grand diamètre, bien supérieur à celui de Hubble (2,4 m), et ce domaine de longueur d’onde nous feront gagner en acuité sur le ciel.  

Pour le public des Rencontres du ciel et de l’espace, Pierre Guillard a détaillé deux exemples des progrès attendus par les astronomes. Le JWST permettra ainsi d’obtenir une carte d’identité de l’atmosphère d’exoplanètes, ces planètes qui tournent autour d‘autres soleils. Autre apport crucial : sa vision fine sur l’Univers lointain nous aidera à préciser comment se sont formées les toutes premières galaxies, le domaine de prédilection de ce chercheur de l’Institut d’astrophysique de Paris.

 

Découvrez nos autres conférences des Rencontres 2018.

 

Actuellement disponibles en kiosque ou sur notre boutique web

Le Ciel & espace n°566, août-septembre et le hors-série « Vos premiers pas sur la Lune », avec sa Carte de la Lune

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.