Soyouz MS-11 réussit à envoyer trois astronautes vers l’ISS

Le décollage du Soyouz MS-11 photographié par A. Gerst depuis la station internationale. © Nasa/ESA
Les vols réguliers ont repris entre la Terre et la station spatiale internationale. Un nouvel équipage, qui forme l’Expédition 57, est satellisé et fait route vers le complexe orbital.

Enfin, la relève arrive ! Pour les trois astronautes qui séjournent à bord de la station spatiale internationale (ISS), le retour sur Terre se profile. Ce 3 décembre 2018, l’équipage qui doit les remplacer a pris le chemin de l’espace sans encombre. La fusée chargée de propulser leur vaisseau Soyouz MS-11 a décollé à l’instant prévu, à 12 h 31, heure légale française, et a gagné l’orbite sans le moindre incident. Après l’échec de la satellisation de Soyouz MS-10 le 12 octobre 2018, ce lancement initialement programmé le 20 décembre a été avancé, ce qui permet aux rotations d’équipages de reprendre.

Le vaisseau russe, qui emporte le Canadien David Saint-Jacques, l’Américaine Anne McLain et le Russe Oleg Kononenko, s’est mis automatiquement sur une trajectoire lui permettant de rejoindre l’ISS en seulement six heures. L’amarrage a eu lieu peu avant 19 h, ce même 3 décembre.

Dès le 11 décembre 2018, Kononenko et Sergueï Prokopyev effectueront une sortie dans l’espace en scaphandre afin d’examiner de l’extérieur le Soyouz MS-09 qui est amarré depuis plus de six mois à l’ISS. En effet, c’est avec ce vaisseau que Prokopyev, Alexander Gerst (astronaute de l’ESA) et Serena Auñon-Chancellor (Nasa) doivent revenir sur Terre après leur séjour prolongé. Or, le compartiment orbital de leur Soyouz souffre d’une fuite d’air — colmatée depuis — à la suite soit d’un impact de micrométéorite, soit d’un dommage causé avant son lancement.

Les deux cosmonautes vont donc sortir dans l’espace pour inspecter l’endroit où a été percé le petit trou et, le cas échéant, récupérer des échantillons du bolide impacteur. Ils verront aussi l’état général du vaisseau qui serait arrivé à expiration de sa durée de vie dans l’espace en janvier 2019.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La jeune Jupiter a-t-elle été percutée par une grosse planète ?

    Un corps dix fois plus massif que la Terre serait entré en collision avec la géante du Système solaire quand elle était encore en train de se former. L’immense impact permettrait d’expliquer l’étrange structure interne de la planète, mesurée par la sonde Juno.

  • Les robots débarquent dans la station spatiale internationale

    Le prochain vaisseau Soyouz à décoller pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) ne comptera aucun astronaute à bord, seulement le robot humanoïde russe Fedor. Plus tard cette année, il devrait être rejoint par Robonaut 2, de conception américaine, qui retrouvera l’espace après plusieurs mois au sol pour réparations.

  • Anneaux de Saturne : leur jeunesse supposée est-elle déjà caduque ?

    A-t-on conclu trop vite au jeune âge des anneaux de Saturne ? Depuis 2017, le lot de mesures livré par la sonde Cassini dans ses derniers instants donne du grain à moudre aux astronomes. Mûrement réfléchi, le modèle le plus robuste pourrait finalement être celui d’anneaux anciens. Enquête.