Observez à l’œil nu la comète NEOWISE dans le ciel du matin !

La comète NEOWISE photographiée depuis le lac des Pises le 6 juillet par Guillaume Cannat, auteur du Guide du Ciel.
En ce début juillet, la comète NEOWISE est actuellement visible à l’œil nu en toute fin de nuit. À fil des jours, son éclat diminue un peu mais elle gagne de la hauteur.

C’est la bonne surprise de ce début d’été : la comète C/2020 NEOWISE a actuellement une magnitude inférieure à 1 et gagne de la hauteur pour les observateurs de l’hémisphère Nord. Cela signifie qu’elle est repérable sans instrument d’optique et que de jour en jour, elle devient de plus en plus aisée à observer avant le lever du Soleil.

Contrairement aux précédentes alertes aux comètes survenues depuis le début de l’année (avec SWAN et ATLAS), NEOWISE semble tenir ses promesses car elle ne s’est pas fragmentée. Ces derniers jours, plusieurs astronomes amateurs ont pu la photographier dans les lueurs de l’aube et du crépuscule.

Visible toute la nuit à partir du 10 juillet 2020

Depuis la France, la comète est plutôt visible le matin jusqu’au 10 juillet 2020, mais elle devient ensuite circumpolaire, ce qui signifie qu’elle peut être observée toute la nuit. Elle reste très proche de l’horizon nord-est en milieu de nuit. Il faudra donc toujours privilégier le soir et le matin pour la suivre. Elle remonte de la constellation du Taureau (facile à repérer actuellement car Vénus, l’astre le plus brillant du ciel, s’y trouve) vers la Grande Ourse en passant par le Cocher et le Lynx.

Misez sur l’aube

Pour la localiser, n’hésitez pas à vous aider de jumelles car, même si la magnitude est favorable, la comète est relativement basse dans le ciel et peut être quelque peu difficile à repérer. Elle reste à moins de 10° de l’horizon en fin de nuit — évitez les immeubles, les arbres et les collines en direction du nord-est. C’est pour cela qu’il est intéressant d’observer jusqu’au début de l’aube afin de lui laisser prendre de la hauteur.

Autour du 5 juillet 2020, plusieurs observateurs en France ont en tout cas attesté de sa bonne visibilité à l’œil nu. C’est le cas de Guillaume Cannat, auteur du Guide du ciel et dont la photo prise au lac des Pises dans les Cévennes, illustre cet article.

C’est une cible de choix pour les astrophotographes car il est facile d’intégrer un avant-plan. Ces derniers jours, plusieurs photographes sont parvenus à dévoiler une queue cométaire longue de quelques degrés. N’hésitez pas à envoyer vos meilleures photos à ouvertlanuit@cieletespace.fr.

En souscrivant un abonnement à la formule « 100% web », vous avez non seulement accès à chaque nouvel article mis en ligne, mais aussi à la totalité des articles déjà publiés, soit près de 200 à ce jour.


Le tableau ci-dessous permet de suivre sa position et son éclat de jour en jour.
Date                   Alpha           Delta             Magnitude
2020 07 01    05 55.71   +26 11.3      1.1
2020 07 02    05 56.66   +27 42.1     0.9
2020 07 03    05 58.16   +29 15.4     0.7
2020 07 04    06 00.33   +30 50.8     0.7
2020 07 05    06 03.30   +32 27.5     0.6
2020 07 06    06 07.20   +34 04.8     0.7
2020 07 07    06 12.15   +35 41.9     0.8
2020 07 08    06 18.26   +37 18.1     0.9
2020 07 09    06 25.63   +38 52.5     1.0
2020 07 10    06 34.38   +40 24.3     1.2
2020 07 11    06 44.59   +41 52.4     1.4
2020 07 12    06 56.35   +43 15.6     1.6
2020 07 13    07 09.73   +44 32.4     1.8
2020 07 14    07 24.78   +45 41.0      2.0
2020 07 15    07 41.47   +46 39.3      2.2
2020 07 16    07 59.74   +47 25.3      2.4
2020 07 17    08 19.41   +47 56.6      2.5
2020 07 18    08 40.20   +48 11.1      2.7
2020 07 19    09 01.77   +48 07.3      2.9
2020 07 20    09 23.66   +47 44.4      3.1
2020 07 21    09 45.44   +47 02.3      3.3
2020 07 22    10 06.66   +46 01.9      3.5
2020 07 23    10 26.98   +44 44.9      3.7
2020 07 24    10 46.12   +43 13.8      3.9
2020 07 25    11 03.93   +41 31.2      4.1
2020 07 26    11 20.33   +39 40.1      4.3
2020 07 27    11 35.35   +37 43.1      4.5
2020 07 28    11 49.02   +35 42.9      4.7
2020 07 29    12 01.44   +33 41.5      4.9
2020 07 30    12 12.71   +31 40.6      5.1
2020 07 31    12 22.95   +29 41.7      5.3
2020 08 01    12 32.25   +27 45.9      5.5
2020 08 02    12 40.72   +25 53.8      5.7
2020 08 03    12 48.45   +24 06.0      5.9
2020 08 04    12 55.52   +22 22.8      6.0

 

Disponible actuellement en kiosque et sur notre boutique web

le magazine Ciel & espace n°571, de juin-juillet 2020

Dossier sur les supernovae, la fin explosive des étoiles

Test : le Canon EOS Ra, un hybride dédié à la photo astro

Histoire : Léonard de Vinci et l’astronomie

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La liste des 722 villes et villages étoilés de France devrait bientôt s’allonger

    L’ANPCEN, association qui milite pour la protection du ciel nocturne, a lancé en juin l’édition 2024 de son concours « villes et villages étoilés ». 722 communes ont déjà obtenu ce label par le passé. Nous en publions la liste intégrale, retrouvez-les sur notre carte !

  • Destruction en vol d’une Falcon 9 de SpaceX : quelles conséquences ?

    Dans la nuit du 11 au 12 juillet, le deuxième étage de la fusée Falcon 9 s’est endommagé juste avant la mise sur orbite de ses satellites. Ce premier échec depuis 2016 n’est pas sans répercussion sur un calendrier chargé de lancements, parmi lesquels des vols habités prévus dès cet été.

  • To the Moon, le film qui ne choisit pas

    L’État américain aurait imposé à la Nasa de tourner en studio les premiers pas sur la Lune de Neil Armstrong, pour que la victoire par l’image sur les Russes soit totale. Tel est le propos de « To the Moon », qui sort dans les cinémas en France le 10 juillet ; un film présenté comme une comédie, mais qui oscille entre plusieurs genres sans jamais choisir.