Matière noire : Xenon1T ne voit rien

Les résultats du détecteur de matière noire le plus sensible jamais conçu viennent d'être rendus public. Après 279 jours de mesure, l'expérience aux 1300 kg de xénon liquide Xenon1T n'a rien trouvé.

Nouvelle désillusion dans la chasse aux wimps, ces énigmatiques particules à la fois massives et furtives censées constituer la matière noire, c'est-à-dire 80% de la matière présente dans l'Univers : au cours de deux séminaires parallèles donnés au Cern et au laboratoire italien du Gran Sasso, les physiciens Manfred Lindner et Elena Aprile ont annoncé le 28 mai 2018 que leur expérience Xenon1T ne voyait toujours rien.

Après 279 jours de prise de données — et suivant le modèle de wimps le plus en vogue —, l'expérience aux 1,3 tonne de xénon liquide aurait pourtant dû détecter deux « événements ». Autrement dit, deux petits flashes provoqués par la collision d'un wimp avec un noyau d'atome.

Abandonner les wimps pour les axions ?

Ce nouveau résultat négatif peut-être interprété de plusieurs manières. Pour l'équipe de Xenon1T, il faut revoir un peu les propriétés des wimps et poursuivre la recherche avec un détecteur plus sensible. Ils s’y préparent : Xenon-nT débutera ses prises de données en 2019. Peut-être parviendra-t-il à saisir l'une des milliards de particules de matière noire qui sont censées traverser chaque mètre carré de notre planète à chaque seconde ? Pour ceux qui n'ont jamais crû à l'hypothèse d'une masse cachée dans l'Univers (par exemple, les tenants de la théorie Mond), c'est une preuve supplémentaire de l'impasse dans laquelle se trouve la physique... Il existe cependant une troisième voie : et si la matière noire était constituée de particules d'un autre genre que les wimps ? Des particules que Xenon1T ne pourrait pas voir ? Suivie notamment par les chasseurs d'axions, cette piste a désormais le vent en poupe.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Avec Philippe Lognonné au JPL, les dernières nouvelles d’InSight

    Après plusieurs semaines de délicates manœuvres, le sismomètre SEIS de la sonde InSight est totalement déployé à la surface de Mars ! Son concepteur et responsable scientifique, Philippe Lognonné, a répondu à nos questions depuis le Jet Propulsion Laboratory de la Nasa.

  • Podcast : Le programme de vos observations en février

    Dans le ciel en ce mois de février : une belle lumière cendrée de la Lune, les colorées Mars et Uranus qui se rapprochent l'une de l'autre, mais aussi la constellation de la Licorne et l'énigmatique étoile V838 Monocérotis !

  • Podcast : Rencontre avec James Lequeux

    Tour à tour directeur de l'observatoire de Nançay puis de Marseille, et désormais auteur d'ouvrages d'histoire des sciences, James Lequeux est un grand témoin de l'évolution de l'astronomie. Nous le recevons à l'occasion de la parution de son dernier livre : « Astronomie, à la conquête de l'Univers ».