Le JWST tire le portrait de Jupiter en infrarouge

Jupiter vue en infrarouge par le JWST. © NASA, ESA, CSA, STScI
Le télescope spatial James Webb peut aussi photographier des objets brillants et proches, comme les planètes du Système solaire. En témoigne une image de Jupiter dévoilée par la Nasa le 14 juillet.

Après les galaxies les plus lointaines, les astronomes ont pointé leur nouveau télescope spatial, le James Webb, en direction de Jupiter. Le résultat est, cette fois encore, bluffant. Car les détails de la surface de la géante gazeuse sont extrêmement fins. Ce cliché permet de voir la Grande Tache rouge, un anticyclone d’une taille équivalant à celle de la Terre (plus de 12000 km de diamètre) ainsi que de nombreuses formations nuageuses. Comme le télescope observe dans l’infrarouge, l’aspect de la planète semble inhabituel, un peu comme s’il s’agissait du négatif d’une photo (voir aussi la photo du VLT dans l’infrarouge proche). En fait, dans cette partie du spectre inaccessible à l’œil humain, les parties qui rayonnent le plus sont aussi les plus chaudes. Et elles apparaissent en brillant, voire saturées par endroits. C’est le cas de la Tache rouge à l’intérieur de laquelle la circulation fait remonter les gaz des profondeurs de la planète, plus chaudes que la surface.

Sur cette image, on aperçoit également, à côté de la Tache rouge, un disque sombre : c’est l’ombre d’Europe, l’un des satellites principaux de Jupiter, par ailleurs visible à gauche (et saturé) sur la photo.

Dans d’autres filtres de l’infrarouge, le télescope a mis en évidence le discret anneau de poussières qui entoure Jupiter.

L’anneau de Jupiter est mis en évidence sur cette image prise à une longueur d'onde de 3,23 micromètres. © Nasa, ESA, CSA, STScI

Avec cette observation de test, les astronomes savent qu’ils vont pouvoir étudier la planète géante et son environnement proche. Par exemple, ils escomptent déceler des émissions gazeuses en provenance de son satellite Europe. Celles-ci, observées pour la première fois grâce au télescope Hubble, auraient pour origine l’océan sous-glaciaire de la lune jovienne.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Curiosity sillonne Mars depuis 10 ans !

    Depuis les pentes du mont Sharp, le rover américain envoie une image saisissante qui couronne un périple extraordinaire sur le sol martien. Une sorte de petit cadeau d’anniversaire dont l’esthétique ne doit pas faire oublier les découvertes scientifiques accomplies.

  • Le télescope James Webb s’offre une roue de chariot

    Une nouvelle image du télescope spatial James Webb a été rendue publique : celle de la galaxie ESO 350-40, mieux connue comme la Roue de Chariot en raison de sa forme évocatrice.

  • Nouveaux dômes sous le ciel de La Silla

    L’observatoire européen de La Silla, au Chili, s’enrichit de nouvelles coupoles : celles du réseau de télescopes BlackGEM, photographiées ici sous la Voie lactée et le Grand Nuage de Magellan.