Le 6, nous verrons tout le Soleil d’un coup !

Le Soleil vu par STEREO. Crédit : NASA/ESA/Stereo.

Le 6 février 2011, les deux satellites Stereo, situés de part et d'autre du Soleil, photographieront ensemble notre étoile.

Leur observation conjuguée nous permettra de voir simultanément les deux hémisphères solaires : une première !

Des sondes pour observer le Soleil

Stereo (Solar Terrestrial Relations Observatory) est la troisième mission du programme d'étude des relations Terre-Soleil STP de la Nasa.

Stereo est composée de deux sondes circulant sur la même trajectoire que la Terre. L'une précède notre planète sur son orbite, l'autre la suit.

Depuis leur lancement, en octobre 2006, elles s'éloignent progressivement de la Terre. Le 6 février 2011, elles atteindront cette configuration particulière qui permettra une observation globale de notre étoile.

Les deux sondes Stereo vont se retrouver face à face. Crédit : NASA.

Les deux sondes seront de part et d'autre du Soleil le 6 février 2011. Crédit : NASA.


Cartographier le champ magnétique solaire

Voir le Soleil en entier va permettre de mieux comprendre comment fonctionne notre étoile. Les scientifiques pourront étudier de manière plus précise son champ magnétique et le modéliser.

La mission SDO (Solar Dynamics Observatory), également de la Nasa, complétera les données de Stereo pour nous offrir une vision globale du fonctionnement de notre étoile.

À lire également au sujet de Stereo :

- Devenez une sentinelle du Soleil, grâce à un projet participatif sur Internet Solarwatch, pour analyser les données de Stereo

- Stereo observe la queue de Mercure

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le numéro 573 de Ciel & Espace est en kiosques : Les extraterrestres sont-ils verts ?

    S’ils existent, pourquoi les extraterrestres ne sont-ils toujours pas arrivés sur Terre ? Cette question posée voici plusieurs décennies par le prix Nobel de physique Enrico Fermi a suscité plus de 70 réponses possibles. La plus récente est pour le moins étonnante : c’est parce qu’ils seraient écolos…

  • De la vie découverte sur Vénus ? Pourquoi ce n’est pas si simple

    La découverte de phosphine dans l’atmosphère de Vénus, une molécule présentée comme une « biosignature », a fait bruisser la toile pendant plusieurs jours avant l’annonce officielle de ce 14 septembre 2020. Il y a pourtant peu de chances pour que cette détection ait un quelconque rapport avec la vie extraterrestre.

  • Les pluies de la jeune Mars quantifiées pour la première fois

    Il ne pleut plus sur la planète Mars aujourd’hui, mais il a plu voici plusieurs milliards d’années. En quelle quantité ? Sous quelle forme ? Pour la première fois, des chercheurs ont quantifié ces précipitations extraterrestres.