La comète cible de Rosetta a un noyau double

“Chury” photographiée par la sonde européenne Rosetta. © ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA.

La sonde Rosetta, maintenant à 10 000 km de sa cible, nous dévoile de nouvelles images prises le 11 juillet 2014. Réalisées grâce à la caméra OSIRIS-NAC, elles montrent que le noyau de la comète Churyumov-Gerasimenko est double.

Un noyau très irrégulier

Les 5 pixels de la première image du noyau de « Chury » semblent déjà loin. Comme le laissaient deviner ces trois portraits publiés le 10 juillet 2014, la comète possède un noyau de forme très irrégulière.

D'une taille de 4 sur 3,5 km, elle est en effet constituée d'un double noyau. « Il s'est certainement formé à partir de deux corps qui se sont agglomérés, » précise Philippe Lamy, du Laboratoire d'astrophysique de Marseille (LAM), responsable de l'équipe chargée de la caméra OSIRIS.

Ci-dessous : le noyau double de la comète Churyumov-Gerasimenko, photographié par la sonde européenne Rosetta. © ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA.
© ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA.

Crédits :  ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Ci dessous, une séquence animée de la rotation du noyau de Rosetta:

Des inquiétudes pour l'aterrissage de Philae

Cependant, si ces images éclaircissent petit à petit le mystère que constitue cette comète, elles apportent aussi de nouvelles inquiétudes. Prévu pour le 11 novembre 2014, le largage de Philae, le module d'atterrissage de Rosetta, s'annonce en effet périlleux : « Avec une forme aussi bizarre et inattendue, le champ de gravité de la comète doit être complexe. Il faut donc trouver une surface assez régulière pour atterrir avec sécurité », explique Philippe Lamy.

En attendant, les images de la comète se préciseront rapidement dans les jours à venir puisque, d'après Philippe Lamy, les responsables de la caméra OSIRIS devraient maintenant recevoir deux séries de photos par semaine.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La liste des 722 villes et villages étoilés de France devrait bientôt s’allonger

    L’ANPCEN, association qui milite pour la protection du ciel nocturne, a lancé en juin l’édition 2024 de son concours « villes et villages étoilés ». 722 communes ont déjà obtenu ce label par le passé. Nous en publions la liste intégrale, retrouvez-les sur notre carte !

  • Destruction en vol d’une Falcon 9 de SpaceX : quelles conséquences ?

    Dans la nuit du 11 au 12 juillet, le deuxième étage de la fusée Falcon 9 s’est endommagé juste avant la mise sur orbite de ses satellites. Ce premier échec depuis 2016 n’est pas sans répercussion sur un calendrier chargé de lancements, parmi lesquels des vols habités prévus dès cet été.

  • To the Moon, le film qui ne choisit pas

    L’État américain aurait imposé à la Nasa de tourner en studio les premiers pas sur la Lune de Neil Armstrong, pour que la victoire par l’image sur les Russes soit totale. Tel est le propos de « To the Moon », qui sort dans les cinémas en France le 10 juillet ; un film présenté comme une comédie, mais qui oscille entre plusieurs genres sans jamais choisir.