Jim Bridenstine devient (enfin) administrateur de la Nasa

Jim Bridenstine, nommé administrateur de la Nasa le 19 avril 2018. © Nasa/Joel Kowsky
Le Sénat américain, par un vote serré intervenu le 19 avril 2018, a mis fin au plus long intérim à la tête de la Nasa. Jim Bridenstine, membre du Congrès pour le parti républicain, devient ainsi le treizième administrateur de l’agence spatiale américaine.

Depuis sa création en juillet 1958, la Nasa n’avait pas connu d’aussi longue période sans administrateur désigné par la Sénat. En tout, quinze mois se seront écoulés entre la démission de Charles Bolden, le 19 janvier 2017, suite à l’élection de Donald Trump, et la nomination d’un nouvel administrateur, ce 19 avril, en la personne de Jim Bridenstine. Entre-temps, un intérim avait été assuré par Robert Lightfoot dans une période de doute pour la Nasa. Mais son mandat arrivait à expiration fin avril 2018. Il devenait donc urgent de nommer un patron à la tête de l’agence spatiale américaine.

La candidature de Jim Bridenstine, avancée par la Maison Blanche ne faisait pas l’unanimité, y compris dans les rangs républicains. En particulier, le sénateur de Floride, Marco Rubio, s’y opposait pour les mêmes raisons que les élus démocrates : Jim Bridenstine n’est pas un professionnel du secteur spatial. Certes, ce « congressman » de l’Oklahoma a fait partie des sous-comités chargés de l’espace, mais il n’est ni ingénieur, ni astronaute. De leur côté, les démocrates n’en voulaient pas en raison de ses prises de position climatosceptiques.

Le changement d’avis de Marco Rubio, ainsi que le revirement d’un autre républicain, Jeff Flake (Arizona), ont enfin fait pencher la balance en faveur du candidat de la Maison Blanche : 50 voix contre 49. Jim Bridenstine devient donc, à 42 ans, le treizième administrateur de la Nasa.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Vidéo : Les origines de l’Univers explorées avec Hervé Dole

    Hervé Dole étudie la formation et l'évolution des grandes structures (galaxies et amas de galaxies). Il participe notamment aux missions de l’ESA Planck et Euclid. En novembre 2018, il a exposé les récentes avancées dans notre connaissance de l’Univers lors des Rencontres du ciel et de l’espace (RCE).

  • Admirez l’éclipse totale de Lune du 21 janvier !

    Il faudra être un lève-tôt, ce lundi 21 janvier 2019, pour apercevoir la Lune plonger dans l’ombre de la Terre ! Un spectacle assez rare, étonnant et beau, à contempler pendant plus d’une heure en direction de l’ouest !

  • Enquête sur Asgardia : la première nation de l’espace intrigue

    Le Russe Igor Ashurbeyli a fondé voilà deux ans Asgardia, qui revendique 280 000 citoyens à travers le monde. Ce premier royaume spatial, en réalité surtout numérique, se veut pacifiste et humaniste et souhaite être reconnu par les Nations unies. Mais peut-on faire confiance à un ex-fabriquant de missiles ?