Xavier Pasco : « La Nasa ne sait plus pourquoi elle est là »

Xavier Pasco, expert des activités spatiales. © P. Henarejos/C&E et Nasa
À l’heure où la Maison-Blanche vient de publier sa proposition de budget 2019 pour la Nasa, l’agence spatiale américaine subit une crise plus profonde, existentielle. C’est l’analyse de Xavier Pasco, spécialiste des questions spatiales à la Fondation pour la recherche stratégique.
Le 20 février 2018, l’administrateur de la Nasa, Robert Lightfoot, a annoncé peu avant l’ouverture d’une nouvelle séance du Conseil national de l’espace (le 21 février) que des Américains se poseraient à nouveau sur la Lune à la fin des années 2020. Des études vont en effet être lancées pour demander à l’industrie privée, de proposer de petits atterrisseurs qui déboucheront sur la conception d’un module lunaire de plus grande capacité. Celui-ci, lancé à partir de la future station orbitale lunaire Deep Space Gateway, devrait donc permettre à des humains de fouler le sol de notre satellite plus d’un demi-siècle après la dernière mission Apollo.

Le vice-président Mike Pence, le 21 février 2018, lors de la deuxième réunion du Conseil national de l’espace,
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Admirez l’éclipse totale de Lune du 21 janvier !

    Il faudra être un lève-tôt, ce lundi 21 janvier 2019, pour apercevoir la Lune plonger dans l’ombre de la Terre ! Un spectacle assez rare, étonnant et beau, à contempler pendant plus d’une heure en direction de l’ouest !

  • Enquête sur Asgardia : la première nation de l’espace intrigue

    Le Russe Igor Ashurbeyli a fondé voilà deux ans Asgardia, qui revendique 280 000 citoyens à travers le monde. Ce premier royaume spatial, en réalité surtout numérique, se veut pacifiste et humaniste et souhaite être reconnu par les Nations unies. Mais peut-on faire confiance à un ex-fabriquant de missiles ?

  • Yutu 2 sur la Lune : bilan de sa première journée d’exploration

    Le Soleil vient de se coucher pour Chang’e 4. L’occasion pour l’agence spatiale chinoise de livrer quelques informations sur les premières explorations de son rover lunaire, et d’évoquer les missions futures.