Xavier Pasco : « La Nasa ne sait plus pourquoi elle est là »

Xavier Pasco, expert des activités spatiales. © P. Henarejos/C&E et Nasa
À l’heure où la Maison-Blanche vient de publier sa proposition de budget 2019 pour la Nasa, l’agence spatiale américaine subit une crise plus profonde, existentielle. C’est l’analyse de Xavier Pasco, spécialiste des questions spatiales à la Fondation pour la recherche stratégique.
Le 20 février 2018, l’administrateur de la Nasa, Robert Lightfoot, a annoncé peu avant l’ouverture d’une nouvelle séance du Conseil national de l’espace (le 21 février) que des Américains se poseraient à nouveau sur la Lune à la fin des années 2020. Des études vont en effet être lancées pour demander à l’industrie privée, de proposer de petits atterrisseurs qui déboucheront sur la conception d’un module lunaire de plus grande capacité. Celui-ci, lancé à partir de la future station orbitale lunaire Deep Space Gateway, devrait donc permettre à des humains de fouler le sol de notre satellite plus d’un demi-siècle après la dernière mission Apollo.

Le vice-président Mike Pence, le 21 février 2018, lors de la deuxième réunion du Conseil national de l’espace,
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous