Hayabusa 2 a creusé un cratère de 40 m sur l’astéroïde Ryugu

Le cratère creusé sur l’astéroïde Ryugu. © Jaxa
La sonde japonaise Hayabusa 2 a pris des photos du cratère creusé sur l’astéroïde Ryugu par le petit impacteur qu’elle avait largué le 5 avril 2019.

En passant à 1,7 km au-dessus de la surface de l’astéroïde Ryugu ce 25 avril 2019, la sonde Hayabusa 2 a pu photographier en détail le résultat de l’impact qu’elle a provoqué le 5 avril dernier. On aurait pu s’attendre à découvrir un petit cratère créé par le choc entre le projectile de 2 kg lancé à 7200 km/h et la surface du petit corps céleste. En fait, en comparant cette photo avec celle de la même zone prise le 22 mars 2019, on aperçoit bel et bien qu’une cavité a été creusée et que du matériau a été excavé, mais sans que cela ait formé un cratère circulaire aux contours bien marqués.

Une expérience importante pour dater la surface de l'astéroïde

Selon l’agence spatiale japonaise, la Jaxa, l’impact a éjecté du matériau sur une surface d’environ 40 m de diamètre. Pour Patrick Michel, astrophysicien à l’observatoire de la Côte d’Azur, membre de l’équipe de Hayabusa 2, ces observations revêtent une importance particulière : « C’est une première historique car l’expérience a parfaitement réussi. De plus, elle a produit un cratère bien visible dont on essaie maintenant de bien définir les dimensions pour les comparer aux prédictions. C’est quelque chose de très important car l’âge de la surface dépend du nombre de cratères, et surtout de la relation entre taille du projectile et taille d’un cratère. Or, jusqu’à présent, tout a reposé sur nos estimations tirées d’expériences sur Terre, donc dans des conditions de gravité très différentes de celle d’un petit astéroïde. D’où de grosses incertitudes et implications sur l’histoire de l’objet. Grâce à cette expérience, nous allons pouvoir affiner ces estimations, et franchir ainsi un pas énorme dans notre compréhension de la formation d’un tel cratère. »

La zone creusée par l’impact du 5 avril 2019 est discernable près de l'équateur de l’astéroïde Ryugu, sur cette photo du 17 avril. © Jaxa.

L’impact a été localisé dans la région équatoriale de Ryugu, comme le montre une photo obtenue par la sonde le 17 avril 2019 depuis une distance de 19 km.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Espace et gastronomie : la bonne recette pour nourrir les astronautes

    L’alimentation spatiale est passée du tube d'aliments aux plats de fête concoctés par des chefs étoilés. Primordiale pour la santé physique et psychologique des équipages, la nourriture devra à l'avenir être en partie produite à bord par les astronautes partis pour de longues missions. Après la cuisine de l'espace, la cuisine dans l'espace ?

  • Eclipse partielle de Lune le 16 juillet !

    Lorsque la Pleine Lune émerge de l’horizon est, ce 16 juillet 2019, elle ne reste pas longtemps ronde pour les observateurs de la France métropolitaine. Rapidement, elle entre dans l’ombre de la Terre pour une belle éclipse partielle observable pendant toute la première partie de nuit !

  • Pourquoi les fusées attirent la foudre quand elles décollent

    À presque 50 ans d’écart, deux fusées ont été frappées par la foudre au décollage. Cette mésaventure, survenue le 27 mai 2019 à une Soyouz russe, s’est terminée sans conséquence. Tout comme Apollo 12, le 14 novembre 1969. Pourtant, cela n’est pas sans danger.