Feu d'artifice dans Orion

Collision stellaire captée par l’observatoire Alma, au Chili. © ESO
Cette image réalisée par l'interféromètre millimétrique Alma, opéré au Chili par l'ESO, montre le résultat d'une collision entre deux étoiles naissantes (protoétoiles), il y a 500 ans.

La collision a eu lieu dans le nuage moléculaire d'Orion, une région de formation stellaire située à 1350 années-lumière, et dont zone la plus connue est la célèbre nébuleuse d'Orion.

Les chocs entre protoétoiles ne sont pas rares, mais leur trace s'efface en quelques centaines d'années. Elles sont favorisées par le fait que les étoiles naissent en groupe, avant de se disperser, propulsées en partie par des collisions entre voisines.

Sur cette image, les couleurs représentent l'effet Doppler que subit le gaz CO : les traînées bleues s'approchent de nous tandis que les rouges s'éloignent.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Akatsuki change le visage de Vénus

    La sonde japonaise Akatsuki a obtenu des vues spectaculaires de la plus proche planète de la Terre qui renouvellent l’image de ce monde perpétuellement voilé par les nuages de son épaisse atmosphère.

  • La lunette qui a permis la découverte de Pluton retrouve tout son lustre

    L’instrument dormait depuis des années à l’observatoire Lowell, en Arizona. Après avoir été entièrement démontée, la lunette de 33 cm avec laquelle Clyde Tombaugh a découvert Pluton a retrouvé sa coupole.

  • Orion dans la ligne de mire des lasers du VLT

    Cette vue de la nébuleuse d’Orion est pour le moins inhabituelle. Elle a été réalisée depuis la plateforme du Very Large Telescope au Chili par Stéphane Guisard, ingénieur à l’Observatoire européen austral, mais aussi astronome amateur chevronné.