Enquête : L'espace sous la menace des cyberpirates

L'antenne de communication de l'ESA à New Norcia. Crédit : ESA
Hacker un satellite ? Ce n’est pas encore à la portée de tous, mais avec la multiplication des engins en orbite, les risques se sont nettement accrus ces dernières années. Conscients de la potentielle catastrophe qui s’annonce, les spécialistes de la cybersécurité tirent la sonnette d’alarme.
Des dizaines de milliers de terminaux rendus inutilisables, plus d’un million d’abonnés privés d’internet, près de 6000 éoliennes déconnectées de leur réseau… Le 24 février 2022 vers 5h du matin, au moment même où l’armée russe envahissait l’Ukraine, l’entreprise américaine de communication par satellites Viasat était victime d’une cyberattaque dévastatrice. Positionné au-dessus de l’Europe, le satellite géostationnaire visé fournissait alors des services à différentes entreprises et institutions à travers le continent. Dont des policiers et des militaires ukrainiens… Probablement les seules cibles. En France, chaque citoyen utilise entre 10 et 40 satellites pour téléphoner, se géolocaliser et réaliser d'autres actions de la vie quotidienne.
Des dizaines de milliers de terminaux rendus inutilisables, plus d’un million d’abonnés privés d’internet, près de 6000 éoliennes déconnectées de leur réseau… Le 24 février 2022 vers 5h du matin, au moment même où l’armée russe envahissait l’Ukraine, l’entreprise américaine de communication par satellites Viasat était victime d’une cyberattaque dévastatrice. Positionné au-dessus de l’Europe, le satellite géostationnaire visé fournissait alors des services à différentes entreprises et institutions à travers le continent. Dont des policiers et des militaires ukrainiens… Probablement les seules cibles.

En France, chaque citoyen utilise entre 10 et 40 satellites pour téléphoner, se géolocaliser et réaliser d'autres actions de la vie quotidienne.

...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La science ukrainienne entre en résistance

    Avant le début de la guerre, l’Ukraine comptait 80 000 scientifiques, dont des centaines d’astronomes. Certains sont contraints à l’exil, d’autres condamnés à rester sur place. Mais pour tous, le maître-mot est « résister ». Et pour ça, ils peuvent compter sur l’aide de collègues étrangers.

  • Découverte : on a retrouvé le cratère d’origine de la plus ancienne météorite martienne !

    Un fabuleux travail d'enquête a permis de retrouver l'origine sur Mars de la météorite Black Beauty, parmi les 94 millions de cratères que comptent la surface de la planète rouge.

  • La Corée du Sud vise la Lune

    Où se situe l’eau sur la Lune ? Quel est le terrain le plus propice pour atterrir ? La nouvelle mission lunaire qui doit être lancée jeudi 4 août par la Corée du Sud tâchera de répondre à ces questions, et à bien d’autres encore, en prévision de futures missions d'exploration.