Double transit devant le Soleil

L'éclipse du 25 octobre 2022 observée depuis Paris. © Josselin Desmars
L’éclipse partielle de Soleil de ce 25 octobre 2022 a été vue sur une partie de la France avant que les nuages ne s’emparent du ciel. À Paris, l’astronome Josselin Desmars a réussi un joli cliché.

Avec une surface du Soleil masquée de 24 à 31 %, Paris, Lille ou Strasbourg étaient les grandes villes de France où l’éclipse partielle promettait d’être la plus significative ce 25 octobre. Par chance, elles ont été relativement épargnées par les nuages.

Dans la capitale, l’astronome Josselin Desmars (Observatoire de Paris) était prêt à immortaliser l’instant. Il a fait mieux, capturant le passage d’un avion de ligne devant le Soleil tandis que la Lune effectuait son lent transit, 380 000 km plus loin.

À peu près au même moment (vers midi), équipés du vénérable spectrohéliographe de l’observatoire de Meudon, ses collègues saisissaient le rayonnement de l’hydrogène ionisé de notre étoile.

L'éclipse partielle de Soleil du 25 octobre 2022 vue en rayonnement Hα. © Observatoire de Paris
 

Et dans le parc Montsouris, au pied de l’ancien observatoire du Bureau des longitudes, une partie l’équipe de Ciel & Espace profitait du spectacle à l’oeil nu, équipée de protections adéquates !

À Ciel&Espace nous avons aussi profité du Soleil parisien pour voir l'éclipse. © C&E
 

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une fusion de galaxies sous l'oeil infrarouge du Webb

    Le James Webb Space Telescope a été utilisé pour observer la formation stellaire dans les galaxies lumineuses infrarouges. Dans II ZW 96, à 500 millions d'années-lumière de la Voie lactée, c'est la fusion de deux galaxies qui stimule les naissances.

  • Artemis 1 : le vaisseau Orion au plus loin de la Terre filme une éclipse

    La capsule Orion a accompli la moitié de sa mission Artemis 1. Ce faisant, le vaisseau de la Nasa a atteint son maximum de distance à la Terre, qu’il a vue disparaître un instant, éclipsée par la Lune.

  • Hubble dans les bras de NGC 7038

    L’équipe du télescope spatial Hubble diffuse une nouvelle image de la galaxie spirale NGC 7038, située à 200 millions d’années-lumière dans la constellation australe de l’Indien. Une vision hypnotisante !