Deux satellites d’observation de la Terre perdus suite à l'échec de la fusée Vega

Vue d'artiste de Taranis. © CNES
Dans la nuit du 16 au 17 novembre 2020, Arianespace a perdu le contrôle du lanceur Vega qui devaient placer sur orbite deux satellites d’observation de la Terre français et espagnol.

Le satellite Taranis devait s’envoler le 17 novembre 2020 à 1h52 GMT pour étudier les phénomènes lumineux transitoires associés aux orages, comme les sprites (farfadets en français). Son lancement depuis la base de Kourou (Guyane) a eu lieu a l’heure prévue, mais il a échoué. La fusée Vega qui l’emportait a été déclarée perdue quelques minutes après son décollage.

Tout s’est bien passé dans les huit premières minutes, jusqu’à l’allumage du 4e étage de la fusée : « Une dégradation de la trajectoire a été observée et la vitesse n’était plus nominale », a déclaré Stéphane Israël, PDG d’Arianespace. C’est un coup très dur pour Arianespace car cet échec de Vega est le second sur les trois derniers lancements. Le précédent échec a eu lieu le 11 juillet 2019 lors de l’utilisation du 2e étage.

Vega est une fusée de capacité moyenne, opérationnelle depuis 2012. Elle n’a été lancée que 17 fois jusqu’à présent. Outre le chasseur d’orages Taranis, la fusée emportait Seosat-Ingenio, un satellite espagnol qui devait également observer la Terre.

 

Pour vous accompagner dans cette période de confinement mais aussi pour vous aider à gâter vos proches, nous offrons 6 mois d'abonnement numérique pour tout premier abonnement papier souscrit avec le code NOEL20.

Noel

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous