Blue Origin parvient à faire atterrir une fusée sur Terre

La fusée New Shepard au décollage, le 23 novembre 2015. Crédit : Blue Origin

Pour la première fois dans l'histoire du vol spatial, une fusée lancée dans l'espace a pu réatterrir d'elle-même sur Terre, intacte.

L'exploit a été réalisé par la compagnie américaine Blue Origin, dirigée par le milliardaire américain Jeff Bezos (fondateur d'Amazon). Le 23 novembre 2015, la petite fusée New Shepard s'est envolée à 100,5 km d'altitude, avant de larguer une capsule redescendue sous parachute, puis de revenir elle-même au sol, freinée par des rétrofusées jusqu'à la vitesse de 7 km/h.

Contrairement à l'essai précédent, New Shepard a parfaitement déployé ses trois pieds et s'est posée intacte. Ce succès est un grand pas en avant pour Jeff Bezos, qui entend développer le tourisme spatial en réduisant ses coûts par l'utilisation de lanceurs réutilisables.

Il doit cependant être relativisé. Le saut de puce de New Shepard - l'altitude de 100 km est considérée comme la frontière symbolique de l'espace - n'est pas comparable à la mission classique des fusées, qui consiste à envoyer des satellites ou des hommes sur orbite (à 400 km pour la station spatiale internationale).

Lors de ces missions, la vitesse atteinte est bien supérieure, le lanceur est plus grand et plus gros, et un atterrissage en douceur est bien plus difficile. La compagnie SpaceX d'Elon Musk s'y essaie depuis quelques années. Sans succès pour le moment.

La vidéo ci-dessous, quelque peu mise en scène, mélange d'images de synthèse et de vidéos prises ce lundi, montre l'atterrissage en douceur de New Shepard (à partir de 1min 45s).

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La liste des 722 villes et villages étoilés de France devrait bientôt s’allonger

    L’ANPCEN, association qui milite pour la protection du ciel nocturne, a lancé en juin l’édition 2024 de son concours « villes et villages étoilés ». 722 communes ont déjà obtenu ce label par le passé. Nous en publions la liste intégrale, retrouvez-les sur notre carte !

  • Destruction en vol d’une Falcon 9 de SpaceX : quelles conséquences ?

    Dans la nuit du 11 au 12 juillet, le deuxième étage de la fusée Falcon 9 s’est endommagé juste avant la mise sur orbite de ses satellites. Ce premier échec depuis 2016 n’est pas sans répercussion sur un calendrier chargé de lancements, parmi lesquels des vols habités prévus dès cet été.

  • To the Moon, le film qui ne choisit pas

    L’État américain aurait imposé à la Nasa de tourner en studio les premiers pas sur la Lune de Neil Armstrong, pour que la victoire par l’image sur les Russes soit totale. Tel est le propos de « To the Moon », qui sort dans les cinémas en France le 10 juillet ; un film présenté comme une comédie, mais qui oscille entre plusieurs genres sans jamais choisir.