Assemblage terminé pour le télescope spatial James Webb

Le James Webb Space Telescope. Crédit : NASA/Chris Gunn
Le 28 août 2019, l’union des deux moitiés du James Webb Space Telescope (JWST) s’est déroulée sans encombre. Lancement prévu le 30 mars 2021.

Pas de souci de connexion pour le James Webb ! Ce 28 août 2019, les deux moitiés du JWST ont été soudées dans les installations de Northrop Grumman, à Redondo Beach, en Californie. C’est la première fois que le télescope spatial de la Nasa, de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Agence spatiale canadienne (CSA), est entièrement assemblé.

Le JWST, désormais d'un seul tenant. Crédit : NASA/Chris Gunn

Une grue a permis de soulever le télescope, miroirs et instruments compris, au-dessus de la sonde et son bouclier solaire. Les ingénieurs l’ont ensuite disposé en douceur à sa place, avant de le connecter mécaniquement. La prochaine étape sera de relier les deux moitiés sur le plan électrique, avant de tester le déploiement du bouclier.

Le télescope infrarouge, dont le coût estimé dépasse les 9 milliards de dollars, doit être lancé le 30 mars 2021. Ses missions d’observation concerneront les systèmes planétaires comme les premières galaxies, les étoiles ou l’évolution de la Voie lactée.

 

Disponible en kiosque ou sur notre boutique web

le magazine Ciel & espace n°567, d’octobre-novembre 2019

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Dix millions d’étoiles sous l’œil de Vista

    L’ESO diffuse une nouvelle image du Grand Nuage de Magellan par son télescope Vista, installé sur le Cerro Paranal dans les Andes chiliennes. Vertigineux.

  • Flash de rayons X dans la galaxie NGC 6946

    Le satellite NuStar a observé un étrange phénomène dans une galaxie spirale située à seulement 20 millions d’années-lumière. Les astronomes pensent qu’il peut s’agir d’un trou noir ou d’une étoile à neutrons qui a absorbé un astre.

  • Essai transformé pour le Starhopper de SpaceX

    Ce 27 août, le prototype Starhopper de SpaceX a réussi son « saut » de 150 mètres. Une nouvelle étape dans la conception du futur lanceur lourd de la compagnie d’Elon Musk.